/sports/football/rougeetor
Navigation

L’avenir s’annonce prometteur pour le Rouge et Or

Glen Constantin a dressé un bilan plus que positif de la dernière saison

Quebec
Photo Stevens Leblanc Quelques jours après la 11e conquête de la Coupe Vanier par le Rouge et Or, l’entraîneur-chef, Glen Constantin, a dressé le bilan de la dernière saison, mardi après-midi, au PEPS de l’Université Laval.

Coup d'oeil sur cet article

C’est lors du troisième match de l’année, celui contre les Carabins à Montréal, que Glen Constantin a su que son équipe avait les moyens de ses « grandes ambitions ». Un « déclic » qui a mené l’équipe à sa 11e Coupe Vanier et qui permet à l’entraîneur-chef du Rouge et Or d’être très enthousiaste pour les années à venir.

• À lire aussi: Des ajustements qui ont rapporté gros

Le match auquel fait référence Constantin s’était terminé par un botté de placement de 45 verges à l’avantage des Montréalais, alors que le cadran écoulait les dernières secondes de la rencontre.

« C’est là qu’on a encore plus cru en nos chances », a lancé Constantin mardi, lors du bilan de fin de saison de l’équipe.

« C’est là que le déclic s’est fait à mon avis. Comme je l’ai déjà dit, on n’est pas dans la business des victoires morales. Mais je sentais que même malgré la défaite, on avait progressé beaucoup comme équipe. »

La première victoire depuis 2018 à la Coupe Vanier revêt un caractère particulier pour Glen Constantin, qui a maintenant autant de bagues de championnat que de doigts.

« Je voyais les choses changer un petit peu. Tout le monde pensait que Laval, c’était terminé et que c’était l’ère de Montréal. Ça a servi beaucoup de motivation pour nous, l’équipe d’entraîneurs, on est très conscients avec notre effectif », a-t-il raconté.

Du recrutement même à london

Certains ont pensé que l’équipe était « dépassée », a ajouté Constantin. « C’est certain que c’est spécial aujourd’hui de pouvoir dire qu’on est champions. Que l’équipe est jeune, performante et engagée. »

« On est très excités pour le futur », ajoute-t-il, la tête déjà tournée vers 2023.

Cette autre saison terminée, Glen Constantin cherche maintenant à compléter son recrutement. Il se dit « en avance » sur sa tâche et indique qu’il reste « huit à dix gars qui sont ciblés ».

Même à London, en pleine préparation pour la Coupe Vanier, il a pris le temps de faire quelques appels à des joueurs collégiaux qu’il souhaite attirer à l’Université Laval.

« Peut-être 25-30 appels. Il le faut. [...] Des bonnes équipes, il y en a partout. Des équipes championnes il y en a partout. Les programmes qui gagnent sur une base régulière, ils pensent à leur avenir et ne mettent pas tous leurs œufs sur une saison », a-t-il imagé.

« Je pense que ça a tout le temps un impact quand [...] t’es dans le cœur de ta saison et que tu prends le temps de les appeler. Je pense qu’ils apprécient. »

Des départs

Cinq joueurs quitteront assurément l’équipe. Le porteur Joanik Masse, le joueur de ligne défensive Yanis Chihat, le receveur Antoine Dansereau-Leclerc et les joueurs de ligne offensive Nicolas Guay et Nicolas Thibodeau ont joué leur dernier match samedi, à London.

Quelques autres joueurs ne devraient pas être de retour non plus.

Ce qu’il a dit sur...

... son avenir avec l’équipe.

« J’ai encore du plaisir, j’ai encore beaucoup d’énergie à donner à mon sport et au Rouge et Or. Je ne me vois pas quitter le Rouge et Or d’ici peu. »

... le regain d’engouement des partisans

« Fallait aller chercher le monde. Fallait les réhabituer à revenir au stade. Je pense qu’on leur a offert un bon spectacle sur le terrain. [...] Je pense qu’il faut bâtir là-dessus pour les années à venir. »

... la fin de match de la Coupe Dunsmore.

« Je pense que c’est le jeu de l’année, en effet. Je pense que c’est ça qui a été le point tournant de la Dunsmore. Si on ne réussit pas le rouge, on s’en va en prolongation et on ne saura jamais ce qui aurait pu arriver. »

... l’exode des talents québécois dans la NCAA.

« Il faut qu’on garde nos joueurs au Québec. On ne peut pas les forcer à rester, mais ce qu’on doit faire, c’est offrir un produit aux niveaux scolaire, collégial et universitaire qui est intéressant et qui va inciter le monde à rester au Québec. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.