/finance/opinion/columnists
Navigation

Le chèque de 400 $ aux mieux nantis, carrément scandaleux

POL-GIRARD-VS-INFLATION
Capture d’écran, TVA Nouvelles Le ministre des Finances, Eric Girard, a exposé, en point de presse, le 9 novembre dernier, les modalités du versement de l’aide gouvernementale de 400 $ destinée à atténuer les impacts de la forte inflation. Il s’agissait d’une promesse électorale de la Coalition Avenir Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Verser un cadeau électoral de 400 $ à une personne qui a gagné en 2021 jusqu’à 127 000 $ de revenu total c’est carrément scandaleux!  

Pire encore : c’est doublement scandaleux de verser 800 $ de cadeau électoral à un couple dont chacun des membres a gagné 127 000 $, soit rien de moins que 254 000 $ au total. 

À mon avis, c’est carrément de la dilapidation de fonds publics que le gouvernement de François Legault a faite en s’engageant dans le cadre de la dernière campagne électorale à verser à ces «riches» contribuables le nouveau montant ponctuel pour le coût de la vie de 400 dollars. Lequel montant sera bientôt versé par Revenu Québec à titre de crédit d’impôt remboursable.  

Pourquoi je parle d’un revenu total de 127 000 dollars alors que François Legault et ses députés caquistes font référence à un revenu de 100 000 dollars quand il s’agit de ce cadeau de 400 dollars?  

Parce que le 100 000 $ en question est relié au REVENU NET du contribuable, c’est-à-dire le revenu total de la personne moins une foule de déductions, telles les déductions pour le REER, le régime de pension agréé, les cotisations au Régime des rentes (RRQ) et au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP), les frais d’exploration (actions accréditives), les frais financiers et d’intérêts, la déduction pour travailleur, etc.  

Or à 127 000 $ de revenu total, par exemple, un contribuable pouvait rabattre son revenu net sous les 100 000$ de revenu net en cotisant dans son REER (maximum 22 860$), tout en déduisant 290,50 $ de RRQ, 1205 $ de déduction pour travailleur, 2700 $ ou plus d'autres déductions (actions accréditives, frais financiers, etc.).  

  • Écoutez l'édito économique de Michel Girard diffusé chaque jour en direct 7 h 35 à QUB radio :  

Plus le précédent 500 $

Je rappelle que les «riches» contribuables au revenu total allant jusqu’à 127 000 $ ont également eu droit au précédent montant de 500 $ que le gouvernement Legault a octroyé le printemps dernier aux contribuables dans le but de compenser la hausse du coût de la vie.  

Au total donc, le gouvernement Legault aura versé, cette année, 900 $ en cadeau anti-inflation à un contribuable dont le revenu total peut atteindre les 127 000 $. Et, faut-il le rappeler, dans le cas d’un couple où chacun gagne 127 000 $ (soit 254 000 $ au total), le cadeau s’élève à 1800 $.  

L’erreur caquiste 

Le gouvernement de François Legault aurait dû limiter l’accessibilité à ces montants de compensation ponctuelle du coût de la vie aux contribuables gagnant un revenu net de 65 000 $ au maximum.  

De toute évidence, il aurait été économiquement et socialement plus judicieux de redistribuer aux moins nantis les quelque 800 millions de dollars que le gouvernement de François Legault a octroyés aux gens gagnant plus de 65 000 dollars nets. 

Au lieu de verser 1100 $ (500 $ le printemps dernier et 600 $ en décembre) aux contribuables ayant un revenu net de 50 000 $ et moins, le gouvernement aurait pu leur accorder un montant supplémentaire de 200 dollars.  

  • Écoutez l'édito économique de Michel Girard diffusé chaque jour en direct 7 h 35 à QUB radio :  

Le versement

C’est par l’entremise d’un crédit d’impôt remboursable que Revenu Québec enverra sous peu les «chèques-cadeaux» de 600 dollars aux contribuables dont le revenu net est inférieur à 50 000 dollars et de 400 dollars aux contribuables dont le revenu net oscille de 50 000 dollars à 100 000 dollars.  

Il faut obligatoirement avoir déposé sa déclaration de revenus de 2021 pour y avoir accès. Ceux qui n’ont pas produit leurs déclarations 2021 ont jusqu’au 30 juin 2023 pour le faire!  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.