/sports/hockey
Navigation

Sérieux avertissement de santé pour Kristopher Letang

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur des Penguins de Pittsburgh Kristopher Letang a subi un AVC, lundi, mais sa condition ne met pas sa carrière en jeu, a indiqué l'équipe. 

• À lire aussi: Quels sont les signes et symptômes de l’AVC?

• À lire aussi: Ryan Poehling derrière des légendes

Le hockeyeur de 35 ans ne ressent pas d’autres effets de ce problème de santé et des examens médicaux supplémentaires seront effectués au cours des jours à venir. Évidemment, son absence de la compétition sera d’une durée indéterminée, lui qui a totalisé plus de 23 minutes de jeu à sa plus récente partie, samedi, contre les Maple Leafs de Toronto.

«Kris a mentionné lundi au personnel d’instructeurs qu’il avait ressenti des symptômes et on l’a immédiatement envoyé à l’hôpital, a confirmé dans un communiqué le directeur général des Penguins, Ron Hextall. Les résultats ont constitué un choc, mais nous sommes heureux de savoir que Kris va bien. [...] Sa santé est notre priorité numéro 1.»

Signe que ça va mieux, le principal concerné a pris la parole afin de rassurer tout le monde.

«Je suis chanceux de connaître suffisamment mon corps pour identifier les signes lorsqu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, a-t-il admis. Certes, il est difficile de parler du dossier publiquement. J’espère toutefois que tous seront davantage sensibilisés. Il importe pour moi que mes coéquipiers, ma famille et les partisans sachent que je suis en bon état. Je suis optimiste de revenir sur la patinoire bientôt.»

Letang était d’ailleurs présent au PPG Paints Arena, mardi, pour assister au match des siens, une défaite de 3 à 2 en prolongation contre les Hurricanes de la Caroline. Il a ensuite accompagné l’entraîneur-chef Mike Sullivan dans le vestiaire, à la suite du match, quand ce dernier a informé le reste de l’équipe de sa situation médicale.

«C’était important que Kris soit là, parce que ses coéquipiers ont pu voir qu’il était de bonne humeur et qu’il allait bien, a fait valoir Sullivan, en conférence de presse. Nous sommes tous préoccupés par l’état de Kris parce que nous tenons tous à lui. Accident vasculaire cérébral est un terme qui fait plutôt peur.»

Un passé médical très étoffé

Le triple vainqueur de la coupe Stanley n’en est pas à ses premiers ennuis du genre, car en 2014, il s’est retrouvé à l’écart de la compétition durant environ deux mois pour une raison identique. Des tests ont révélé à l’époque une malformation de naissance, soit un trou de taille réduite au cœur. Depuis la survenue de son premier AVC ayant nécessité notamment la prise d’anticoagulants, Letang a joué 543 matchs de saison régulière et 69 autres en séries, soulevant la coupe aux printemps 2016 et 2017.

«Le plus difficile, c’était la famille qui est très préoccupée, avait-il déclaré en février 2014 au site NHL.com, soit approximativement un mois après que son épouse l’eut trouvé gisant au sol. Ce fut dur à gérer; lorsque vous voyez votre mère ou votre femme pleurer, c’est compliqué à contrôler.»

Cette saison, le Québécois a récolté 12 points en 21 rencontres, tout en affichant un différentiel de -7. L’été dernier, il a choisi de demeurer à Pittsburgh et de continuer à jouer avec Sidney Crosby et Evgeni Malkin, signant un contrat de six ans et de 36,6 millions $.

L’absence momentanée de Letang risque de compliquer la tâche des «Pens» qui occupent le quatrième rang de la section Métropolitaine avec 26 points. Ils doivent accueillir les Golden Knights de Vegas, jeudi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.