/finance/reer
Navigation

Son compte bloqué pendant 37 jours: une fois l'histoire ébruitée, BMO règle enfin le dossier

GEN - JONATHAN LABRIE DUMOULIN
Photo Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

Le jeune père de famille qui n’a plus accès à son argent depuis 37 jours parce que son compte de la BMO a été bloqué en raison d’activités suspectes voit enfin la lumière au bout du tunnel. Il a été rappelé par sa banque mercredi matin, quelques heures après la publication de son histoire dans Le Journal. 

• À lire aussi: Fraudé et négligé par sa banque: la BMO le prive d’accès à son propre argent depuis 37 jours

« Ça n’a pas été long, 40 minutes après l’ouverture de la banque, j’ai reçu un appel et on m’a dit que tout devrait être réglé dans les 48 heures et que j’allais ravoir mes fonds », a indiqué Jonathan Labrie Dumoulin, soulagé.

L’homme de 33 ans avait multiplié les appels et les visites à la banque au cours des dernières semaines afin, espérait-il, de récupérer son argent et l’accès à son compte. L’enquête qui devait durer une dizaine de jours s’est étirée et le père de deux enfants n’avait plus d’argent pour payer son hypothèque et ses autres dépenses.

Dans la nuit du 23 au 24 octobre, un pirate avait été très actif et avait effectué des dépôts de faux chèque, qu’il avait encaissés partiellement par une série de virements Interac. Le compte avait été gelé par la banque après des dizaines de virements.

Un autre client de la BMO qui s’était fait voler sa pension, aussi par virements Interac le 20 octobre, a reçu un appel de la BMO mardi pour l’informer qu’on lui rendrait ses fonds et qu’on débloquerait son compte.

« Je ne suis toujours pas très rassuré, car je n’ai pas de détails sur ce qui s’est passé. Je suis un peu frustré de ne pas avoir eu plus d’informations », a réagi René Goyette, un retraité de Sherbrooke.

Lors des transactions illicites, M. Goyette n’avait pas reçu de message de confirmation par courriel que des fonds provenant de son compte avaient été déposés chez un destinataire. Il se demande s’il y a aussi une faille du côté d’Interac.

La BMO lui a transmis une liste de recommandations pour assurer la sécurité de son compte bancaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.