/news/provincial
Navigation

Recherche de nouveaux revenus: taxer l’eau et les stationnements, propose Villeneuve

Recherche de nouveaux revenus: taxer l’eau et les stationnements, propose Villeneuve
Photo d'Archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Le chef de l’opposition souhaiterait que la Ville de Québec soit plus créative et cherche de nouveaux revenus, comme de taxer les stationnements de surface et faire payer les grands consommateurs d'eau comme le Château Frontenac. 

• À lire aussi: Pas question de hausser davantage les taxes à Québec, jure Bruno Marchand

• À lire aussi: Claude Villeneuve aurait opté pour une hausse de taxes plus salée

Claude Villeneuve a soulevé cette question après avoir souligné la veille qu’il aurait aimé qu’on étudie une hausse de taxes plus élevée que 2,5 %. Les Villes sont en constante recherche de nouveaux revenus, rappelle-t-il, et certaines initiatives d’écofiscalité mises en place ailleurs pourraient s’appliquer ici. 

Il nomme notamment la Ville de Montréal, qui taxe les stationnements de surface. «On fait pas ça à Québec. Tu fais de l’argent avec un stationnement de surface et tu n’as à peu près aucun coût. On ne perçoit aucune taxe là-dessus. Moi, je pense que ce n’est pas de la belle valeur ajoutée pour une Ville. On devrait taxer ça.»

Il identifie aussi le Château Frontenac, qui malgré toute l’eau qu’il consomme, paie «5000 $ par année». «Il n’y aurait pas de l’argent à aller chercher là?» Il s’agirait alors de hausser la taxe sur l’eau des institutions.

M. Villeneuve propose aussi d’étudier l’imposition d’une taxe redevance touristique pour éviter le surtourisme.

«On ne réfléchit pas à de nouvelles manières de générer des revenus qui pourraient favoriser des comportements qu’on trouve souhaitables.»

Ainsi, Claude Villeneuve se demande quelle était la ponction fiscale dont l’administration pour boucler son budget. «Qu’est-ce que ça représenterait si c’était imputé à tout le monde et comment on aurait pu aller la chercher avec d’autres mesures?»

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.