/news/politics
Navigation

Un avion militaire canadien «intercepté» par des avions chinois

Coup d'oeil sur cet article

Des avions à réaction chinois ont «intercepté» un avion de l’Aviation royale du Canada (ARC) au cours de la dernière mission menée par les Nations Unies dans la région indo-pacifique, selon le ministère de la Défense nationale. 

• À lire aussi: La rencontre du Conseil d’affaires Canada-Chine annulée

• À lire aussi: Ambassadeur chinois: le recteur de l’Université d’Ottawa s’excuse

• À lire aussi: Selon le Pentagone, l'arsenal nucléaire chinois triplera d'ici 2035

Plusieurs interceptions ont eu lieu et se produiraient «régulièrement» au cours de l’opération Neon, une mission de sanctions menée par l’Organisation des Nations unies (ONU) contre la Corée du Nord, a expliqué le ministère à Global News.

«Ce que nous pouvons confirmer, c'est que, pendant cette itération la plus récente de l'opération Neon, les forces armées canadiennes ont été interceptées par les forces aériennes de l'Armée populaire de libération», a déclaré un porte-parole dans un courriel adressé au média.

Ces interceptions seraient toujours réalisées de manière «sûre et professionnelle», a avancé le ministère.

Les Forces armées canadiennes avaient été déployées en septembre dernier avec le «NCSM Vancouver» et un avion CP-140 Aurora.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.