/news/politics
Navigation

Le PQ refusé au Salon bleu: des médias du monde en parlent

Coup d'oeil sur cet article

Le refus du Parti Québécois (PQ) de prêter serment au roi Charles III, empêchant ainsi les trois députés de la formation de siéger au Salon bleu, a fait le tour du monde jeudi.

• À lire aussi: [EN IMAGES] Refoulés à la porte du Salon bleu, les péquistes ne siégeront pas avant l’abolition du serment au roi

Du Royaume-Uni à l’Australie, en passant par le Brésil, l’Espagne ou la Suisse, les médias des quatre coins du globe ont rapporté la situation pour le moins particulière qui a forcé le trio d’élus péquistes à rebrousser chemin à l’Assemblée nationale. 

Capture d'écran du site web de NTN24

El Pais, en Espagne, souligne notamment les propos mentionnés par le chef du PQ qui a qualifié «d’humiliation inacceptable» le serment au roi qui doit être dit au début de chaque nouvelle législature.  

Capture d'écran du site web de El Pais
  • Écoutez la rencontre Stéfanie Tougas et Marc-André Leclerc diffusée chaque jour en direct 6 h via QUB radio :

Dans le Guardian, au Royaume-Uni, on parle du projet de loi que compte déposer le premier ministre, François Legault, la semaine prochaine pour mettre fin à cette loi qualifiée de «relique du passé», par Gabriel Nadeau-Dubois.

Capture d'écran du site web du Guardian

Du Côté du Folha de Pernambuco, au Brésil, on a rappelé l’importance de cette obligation lors de l’assermentation puisqu’elle est inscrite dans la Constitution canadienne. 

Capture d'écran du site web du Fohla de Pernambuco

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.