/news/health
Navigation

Info-Santé: Québec appelle les infirmières retraitées à la rescousse

Pas d’embellie à court terme dans les urgences, admet Dubé

Info-Santé: Québec appelle les infirmières retraitées à la rescousse
Photo d'archives, Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Il n’y aura pas d’embellie à court en terme dans les urgences, reconnaît le ministre Christian Dubé. Il lance un énième appel à l’aide aux infirmières à la retraite pour venir prêter main-forte au service téléphonique Info-Santé, qui est débordé. 

• À lire aussi: Urgences pédiatriques à Québec: ça déborde comme jamais

• À lire aussi: Des taux d’occupation qui atteignent 225% aux urgences

«Je pense qu’au cours des prochaines semaines, ça va continuer d’être difficile», a-t-il admis jeudi, en mêlée de presse à l’Assemblée nationale.  

Le ministre de la Santé assure que le 811 fonctionne très bien. Le problème, c’est le manque criant de personnel pour répondre aux milliers d’appels reçus quotidiennement. Seulement dans la journée d’hier, pas moins de 10 000 appels ont été faits à la ligne Info-Santé. Et l’attente est parfois longue.  

«S’il y a des infirmières qui veulent venir nous aider dans les prochaines semaines, ce sont des très bons horaires, a plaidé Christian Dubé. On pourrait prendre jusqu’à 5000 infirmières pour répondre au téléphone». En fin de journée, le ministre a toutefois rectifié le tir. Il manque actuellement 5000 infirmières dans le réseau de la santé, mais on a besoin de volontaires à court terme pour la ligne Info-Santé.  

Le ministre de la Santé, Christian Dubé
Photo Stevens LeBlanc
Le ministre de la Santé, Christian Dubé

Les mesures mises en place par la cellule de crise du gouvernement sont suffisantes, mais il faut maintenant les appliquer, insiste-t-il. «On a baissé les difficultés qu’on avait aux urgences, mais c’est loin d’être réglé». Christian Dubé souligne que le virus de l’influenza poursuit sa progression. 

  • Écoutez la rencontre Stéfanie Tougas et Marc-André Leclerc diffusée chaque jour en direct 6 h via QUB radio :

Dubé sur la défensive 

La crise actuelle dans les hôpitaux québécois a été au cœur de la toute première joute parlementaire à l’Assemblée nationale depuis les élections. Le ministre de la Santé a fait l’objet de tirs croisés des partis d’opposition, qui réclament des résultats tangibles au plan santé de la CAQ.  

«Il y a 30% des parents qui raccrochent au 811 pédiatrique parce qu’ils n’ont pas de service. Il y a 16% des gens qui quittent l’urgence parce qu’ils n’ont pas de service!», a pesté le député libéral André Fortin. Selon lui, ces chiffres démontrent que le ministre a tout simplement échoué. 

Sans parler de la liste de patients qui attendent pour une chirurgie depuis un an et plus, qui n’a pas diminué, malgré les promesses de Christian Dubé. Ce dernier s’est engagé à réduire d’ici le printemps ce seuil au niveau prépandémique, c’est-à-dire à 2500 opérations. À l’heure actuelle, il y a plus de 21 000 patients sur cette liste.

«Il a diminué la liste de patients qui attendent une chirurgie au Québec d’exactement 0%, zéro. En fait, la liste, elle a augmenté. Alors, jusqu’à maintenant, sa cible, son engagement, sa promesse sur la liste d’attente en chirurgie, c’est un échec», a renchéri l’élu de Pontiac. 

  • Écoutez la rencontre Maréchal-Dumont avec Isabelle Maréchal sur QUB radio :

Le ministre Dubé affirme avoir rencontré récemment les médecins spécialistes, qui se sont engagés à «remettre à jour» dans les prochaines semaines le plan pour diminuer les chirurgies.

Avec les variants de la COVID-19 et les nombreux virus en circulation, la période estivale n’a pas été propice au rattrapage des opérations. «On a un équilibre à faire entre les lits d’hôpitaux qu’on se sert soit pour les urgences, soit pour les chirurgies. Et quand on a des problèmes comme on a, en ce moment, avec les urgences, c’est sûr que les chirurgiens en souffrent», a-t-il insisté. 

Les chirurgies en chiffres 

Nombre total de patients en attente d’une chirurgie: 160 869 

Patients en attente depuis un an ou plus: 21 066

*Source : tableau de bord du ministère de la Santé en date du 5 novembre 2022 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.