/news/currentevents
Navigation

Une femme perd la vie au volant de sa Tesla à Alma

Coup d'oeil sur cet article

Une conductrice a perdu la vie tôt lundi matin dans une violente collision frontale à Alma, au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

La femme de 34 ans se trouvait au volant d’une voiture Tesla lorsque le véhicule a dévié de sa voie pour foncer directement sur un camion-benne qui venait en sens inverse.

Au moment de l’accident qui s’est produit vers 8h40, la chaussée du boulevard Maurice-Paradis n’était pas glissante.

Les nombreux débris du véhicule couvraient une bonne portion de la chaussée après la collision.

«La route était bien dégagée sur chaussée mouillée, c’est une courbe très légère et ce n’est pas un site qui est nécessairement accidentogène», a expliqué en entrevue à TVA Nouvelles, Hugues Beaulieu de la Sûreté du Québec.

Toutes les hypothèses sont envisagées pour expliquer cette collision particulièrement violente.

«Les circonstances sont toujours nébuleuses, est-ce qu’il s’agit d’un endormissement ou encore une distraction? Évidemment, l’enquête va le déterminer. Il va y avoir une inspection mécanique du véhicule également», a ajouté le porte-parole de la SQ.

  • Ne manquez pas l'entrevue de Sandrine Cabana-Degani, DG de Piétons Québec avec Guillaume Lavoie, sur les ondes de QUB radio : 

Les policiers évalueront également si la conduite automatique était engagée lors du drame.

Les voitures Tesla sont équipées de systèmes d’aide à la conduite de niveau 2 sur une échelle de 5, 0 étant un véhicule régulier et 5 un véhicule 100% autonome.

Même si le système des Tesla se nomme «autopilote», la voiture est encore loin de pouvoir se conduire toute seule.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.