/sports/opinion/columnists
Navigation

Chasse au faisan: questions sans réponses

Dossier faisans
Photo Adobe Stock La chasse au faisan est pratiquée seulement dans une poignée d’endroits au Canada à cause de ses coûts prohibitifs.

Coup d'oeil sur cet article

Notre Bureau d’enquête du Journal présentait hier un reportage sur une chasse à laquelle le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon a participé en octobre dernier, sur l’île de la Province, au lac Memphrémagog.

Notre journaliste Jean-François Cloutier rapporte avoir posé des questions à Mathieu St-Amand, directeur des communications au cabinet du ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, qui sont demeurées sans réponse. 

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie.
Photo Agence QMI, Joël Lemay
Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie.

Ce dernier lui a répondu ceci : « Il s’agit d’une activité du ministre qui est privée et qui s’est déroulée sur quelques heures. Si vous souhaitez une entrevue sur la chasse au faisan, nous sommes disposés à nous entretenir avec un de vos chroniqueurs chasse et pêche. »

À la suite de cette invitation, j’ai donc préparé et envoyé une série de 20 questions à Mathieu St-Amand, mercredi dernier à 14 h 55. En date d’hier, à 18 h, je n’avais toujours pas reçu de réponse de sa part.

  • La meilleure façon de commencer la journée avec son café, c'est l'émission de Philippe-Vincent Foisy, tous les jours dès 6 h, en direct ou en balado à QUB radio : 

20 questions à Pierre Fitzgibbon

Voici donc, en gras, les questions que j’ai posées. J’ai aussi inscrit des notes personnelles que vous pourrez lire entre parenthèses.

1. Combien de faisans avez-vous tués ?

(Il n’y a pas de limites d’abattage pour ce gibier qui est en fait une volaille élevée dans des fermes. Par contre, dans la plupart des sites de chasse ouverts au public, on peut prélever en moyenne cinq faisans d’élevage par manieur de fusil.)

2. Était-ce votre première chasse au faisan ? 

(M. Fitzgibbon a dit hier en mêlée de presse qu’il y participait depuis de nombreuses années.)

3. Pratiquez-vous d’autres chasses ?

4. Avez-vous réussi votre cours de maniement d’arme à feu ? 

(Mes sources me disent que oui, mais je n’ai pas eu la réponse officielle de son attaché de presse.)

5. Détenez-vous une carte de chasseur et, si oui, de quelle
catégorie ?  

(S’il a réussi son cours de maniement, il a sans doute son certificat du chasseur.)

6. Quel type d’arme avez-vous utilisée ? 

(Bien qu’il soit possible de chasser du 1er août au 31 décembre 2022 avec des armes à feu et à air comprimé, avec une arbalète ou un arc, c’est avec un fusil de calibre 12 qu’il a probablement chassé ou même peut-être avec un 20.)

7. Était-ce une arme à feu qui vous a été fournie ou qui vous appartient ? 

(Certains sites huppés en prêtent parfois sous certaines conditions. Si M. Fitzgibbon est un réel adepte, comme il l’a dit hier en mêlée de presse, il a peut-être son propre fusil.)

8. Possédez-vous une carte de possession et d’acquisition d’arme à feu ? 

(Cette carte est nécessaire pour acheter des armes et des munitions.)

9. Pensez-vous que la chasse au faisan est plus une chasse ou une activité de tir ? 

(Le faisan n’est pas un animal sauvage, mais bien une volaille d’élevage. Il n’est pas soumis à toutes les diverses règles de chasse du Québec, avec une saison qui se déroule du 1er août au 31 décembre 2022.)

10. Étiez-vous accompagné par un guide ? 

(Ces sites prestigieux fournissent des guides. L’un d’eux témoignait d’ailleurs dans le journal d’hier.)

11. Est-ce vous ou votre guide qui rechargeait votre arme à feu ?

12. Est-ce vous ou votre guide qui allait chercher les faisans ?

(Selon les conditions du terrain, la proximité de l’oiseau et le type de chasse, ça peut être le guide, un chien de chasse et parfois le chasseur lui-même.) 

13. Est-ce vous ou votre guide qui a préparé les faisans pour consommation ? 

(C’est assurément le guide. À plusieurs endroits, on ne demande que quelques dollars pour l’éviscération. Par exemple, on demande 3 $ par oiseau à l’Association chasse et pêche Mont-Tremblant.)

14. Avec combien de faisans abattus êtes-vous reparti chez vous à la fin de la journée ? 

(Dans les sites populaires, on parle de quatre ou cinq faisans. À cet endroit, je n’en ai aucune idée)

15. Avez-vous participé au lunch sur l’heure du midi ? 

(M. Fitzgibbon a répondu oui aux médias hier.)

16. Vous a-t-on servi du faisan pour le lunch ?

17. Qu’y avait-il au menu ?

18. De quelle heure à quelle heure cette activité a-t-elle duré, entre le moment où vous êtes arrivé au débarcadère du côté terre et le moment où vous y êtes revenu ?

19. Est-ce une activité que vous avez l’intention de pratiquer de nouveau ? 

(M. Fitzgibbon a répondu aux médias hier qu’il avait l’intention d’y retourner.)

20. Recommanderiez-vous cette chasse au grand public ? 

(Certainement pas à cet endroit, car ce sont des invités triés sur le volet par les riches actionnaires de l’île.)


► Je vous invite à me suivre sur Facebook.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.