/finance

Un nouveau programme pour aider les entrepreneurs en difficulté

1369508999
Getty Images/iStockphoto

Coup d'oeil sur cet article

 

Après plus de deux ans de pandémie, bon nombre d'entreprises se trouvent dans une situation précaire. Les ventes ont repris, mais pas forcément au même rythme qu’avant, les coûts d’exploitation ont explosé. Résultat: plusieurs entrepreneurs jonglent avec l’idée de fermer leur entreprise ou se retrouvent en situation de faillite.

Bonne nouvelle! Ils ont maintenant accès à de l’aide pour passer à travers ces moments difficiles grâce au Programme Persévérance entrepreneuriale qui sera lancé dès janvier 2023. 

Persévérance entrepreneuriale, c'est quoi?

1369508999
Nathaly Riverin, intiatrice du projet Persévérance entrepreneuriale

Il s’agit d’un programme personnalisé de formation et d’accompagnement unique en son genre qui s’adresse d’abord et avant tout à l’humain derrière l’entreprise pour lui offrir le soutien dont il a besoin et l’aider à éviter l’échec en affaires. Ce programme vient combler un vide pour les entrepreneurs. 

«Il existe peu d’aide pour les entrepreneurs qui vivent ces difficultés, affirme Nathaly Riverin, initiatrice du projet Persévérance entrepreneuriale, PDG de Rouge Canari RT du Think Tank en entrepreneuriat, l’organisme qui a conçu le programme. Quand les choses tournent mal, ils passent par de grands moments d’incertitude et d’anxiété et ont tendance à s’isoler. Un grand vide se crée autour d’eux. Leur vision devient floue. Après deux ans de pandémie et de main-d’œuvre limitée, l’énergie des entrepreneurs est au plus bas, certains perdent le goût de se battre pour sauver leur entreprise. Le programme valorise l’entrepreneur pour l’aider à rebondir et ne pas décrocher de l’entrepreneuriat. Et si la faillite est inévitable, on pourra aussi l’aider à y faire face. C’est un long tunnel avant de voir la lumière. Plusieurs nous disent: on ne s’en remet jamais complètement.» 

Persévérance entrepreneuriale est un programme officiel du Plan québécois en entrepreneuriat (PQE), une initiative qui vise à créer davantage d’entreprises dans la province. Plusieurs partenaires sont associés au programme, dont le Ministère de l’économie de l’innovation et de l'énergie, MNP, la Fondation Famille Lemaire, l’École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB) et Rouge Canari. 

En quoi consiste le programme?

1369508999
Getty Images/iStockphoto

Les entrepreneurs pourront profiter d’une panoplie de services:

  • 25 heures de coaching pour une écoute sans jugement et une personnalisation du programme; 
  • 30 heures de formation pour être mieux outillés face aux enjeux d’une refonte du modèle d’affaires, d’une fermeture ou d’une faillite et prendre la meilleure décision possible; 
  • l’accès privilégié à un des grands persévérants, des entrepreneurs chevronnés, dont Marcel Dutil (Groupe Canam), Jean Laflamme (South Shore), Nadia Bourgeois (ORÄ Partenaires), Louis Garneau, Dominic Gagnon (Connect and Go);
  • un réseau d’entrepreneurs qui vivent les mêmes défis et avec qui partager; 
  • un séjour de deux jours à l’EEB pour rencontrer d’autres entrepreneurs et faire le plein d’idées et de conseils; 
  • entre 5 000$ et 10 000$ de services professionnels spécialisés pour aider à traverser la tempête; 
  • un total de 25 000$ en soutien pour diverses aides, pour un coût mensuel de 150$ pendant un an. 

À qui s'adresse-t-il?

Aux entrepreneurs de partout au Québec qui vivent de grandes difficultés financières ou dont la santé physique et mentale est affectée par la situation. Le programme est ouvert aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activités. 

Comment participer au programme? 

1369508999
Getty Images/iStockphoto

«La première étape, c’est de nous appeler pour discuter, pour faire connaissance et afin de voir si le programme convient à leur situation, explique Nathaly Riverin. Nous répondrons à tous les entrepreneurs dans le besoin dès le 9 janvier prochain, et il est possible d’intégrer le programme à tout moment durant l’année.»

«Tous les entrepreneurs vivent des moments de grande solitude et de honte. Quand ça tourne mal, ils sont envahis par le sentiment de décevoir tout le monde: employés, famille, banquiers... Comment naviguer dans le charabia d’un redressement légal, financier, voire d’insolvabilité quand tout bascule? À qui parler de sa situation? La peur du jugement et le sentiment de l’avoir vraiment échappé, notre équipe connait ça. Nous souhaitons être là, à ce moment précis, car nous savons qu’une période difficile pour l’entreprise est une période atroce pour son dirigeant. Or, cette période ne le définit pas, ni maintenant, ni dans le futur. Nous disons aux entrepreneurs : laissez-nous vous aider. Ne laissez pas les choses empirer», explique Nathaly Riverin. 

«Il vaut mieux ne pas attendre que la situation s’enlise avant de prendre contact, recommande-t-elle. Plus le stress et la peur de tout perdre nous envahissent, plus notre champ de vision se rétrécit. En intégrant le programme, les entrepreneurs auront la chance de se tourner vers une équipe expérimentée en affaires capable de se mettre dans leurs souliers et de leur faire voir les solutions possibles.» 

«C’est plus facile de persévérer en affaires quand on est bien entouré», conclut Nathaly Riverin. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.