/news/society
Navigation

Des Québécois marqués par l’authenticité de Benoît XVI

Ceux qui l’ont rencontré avant sa mort parlent d’un homme humble et à l’écoute d’autrui

Anne Sigier avec le pape Benoît XVI
Photo fournie par Anne Sigier Anne Sigier a pu échanger quelques mots avec le pape en 2008.

Coup d'oeil sur cet article

Des Québécois qui ont eu la chance de rencontrer l’ancien pape Benoît XVI, décédé la veille du jour de l’An, à l'âge de 95 ans, ont été marqués par son authenticité et sa façon d’agir selon la parole qu’il prêchait, le décrivant comme un « pionnier » dans la reconnaissance des abus sexuels commis par des membres de l’Église.  

• À lire aussi: Le pape François s’adresse aux fidèles au lendemain de la mort de Benoît XVI

• À lire aussi: Des flots de fidèles à la basilique Saint-Pierre pour saluer Benoît XVI

• À lire aussi: Le pape François salue le «bien-aimé» Benoît XVI au lendemain de sa mort

• À lire aussi: Benoît XVI, mort à 95 ans, sera inhumé le 5 janvier

« Il m’a vue et s’est dirigé directement vers moi en me prenant les deux mains. Je n’en revenais pas ! » raconte l’éditrice québécoise Anne Sigier, qui se spécialise dans les écrits religieux.

C’est lors d’un voyage à Rome en 2008, pour assister à une cérémonie donnée par Benoît XVI, que Mme Sigier a pu échanger quelques mots avec le Saint-Père, qui a rendu l’âme samedi.

Elle le décrit comme un homme humble à l’écoute des autres.

« Il m’a regardée dans les yeux et m’a dit que les mots de l’Évangile n’étaient que des mots, s’ils n’étaient pas mis en pratique. Il ne parlait pas à travers son chapeau », souligne la femme de 89 ans, attristée par son départ. 

  • Écoutez la rencontre Gilles Proulx et Alexandre Moranville-Ouellet diffusée via QUB radio :

Des souvenirs gravés

Deux ans plus tôt, c’était au tour de Jérémy Gabriel de rencontrer Benoît XVI en personne.

Celui qu’on appelait à l’époque « Le petit Jérémy » réalisait un rêve en chantant Je nourris l’Éternel devant le souverain pontife, alors qu'il était âgé de seulement 9 ans. 

Jérémy Gabriel a chanté devant Benoît XVI en 2006 et l’a rencontré.
Photo fournie par l'Observatore Romano
Jérémy Gabriel a chanté devant Benoît XVI en 2006 et l’a rencontré.

« Je voulais montrer que c’était possible de croire en ses rêves, même si on est un jeune handicapé de Charlesbourg. Le Saint-Père avait été touché par mon histoire et il a accepté de m’écouter », raconte le jeune homme atteint du syndrome Treacher Collins, aujourd'hui âgé de 26 ans.

Après sa prestation dont les images ont fait le tour du monde, le pape l’avait félicité pour son parcours avant de lui remettre quelques cadeaux.

« Même si c’était un homme très important, il donnait l’impression d’être simple et chaleureux. Ce moment-là est gravé dans ma mémoire », lance M. Gabriel. 

Faire face à la musique 

En route pour Rome, où il devait assister aux funérailles de l’homme d’Église, l’archevêque de Québec, Mgr Gérald Lacroix, a tenu à souligner toute sa reconnaissance envers Benoît XVI.

« Il m’a toujours encouragé et soutenu dans le rôle que j’avais, ça représente beaucoup pour moi », affirme celui qui l’a rencontré à quelques reprises.

Des fidèles ont rendu un dernier hommage à l’ancien souverain pontife, lundi, à la basilique Saint-Pierre de Rome
Photo AFP
Des fidèles ont rendu un dernier hommage à l’ancien souverain pontife, lundi, à la basilique Saint-Pierre de Rome

Conscient que la ligne conservatrice du Saint-Père a pu en choquer plus d’un lors de son court règne, Mgr Lacroix préfère souligner le rôle qu’il a joué dans les dénonciations liées aux scandales sexuels. 

« Il a été le premier à oser accueillir des victimes d’abus, à affronter cette crise-là et à dire que c’était tolérance zéro. Il a ouvert la porte à tout ce qui a suivi », affirme l’archevêque, soulignant aussi sa sensibilité pour les peuples autochtones.  

CE QU’ILS ONT DIT 

Anne Sigier avec le pape Benoît XVI
Photo Stéphan Dussault

« Il a vécu à une époque très compliquée, mais c’était un homme foncièrement bon. »

– Jeanne Lemire, libraire qui a rencontré Benoît XVI en 2012


« Ce pape extrêmement cultivé avait choisi la simplicité dans la vérité. »

– Anne Sigier, éditrice qui a rencontré le pape en 2008


« À son entrée en poste, quelques centaines de prêtres ont été démis de l’état clérical en raison des abus. C’était un homme de convictions. »

– Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.