/news/society
Navigation

68% des Québécois veulent la fermeture du chemin Roxham, selon un sondage

Coup d'oeil sur cet article

De plus en plus de Québécois souhaitent la fermeture du chemin Roxham, révèle un sondage commandé par un groupe qui vient de déposer une plainte au criminel contre Justin Trudeau.

• À lire aussi: Migrant mort de froid à la frontière: déposé au milieu de nulle part pour 800$

• À lire aussi: Chemin Roxham: plus de migrants vers le sud, selon un voisin

• À lire aussi: Passeurs de migrants: un nouveau phénomène, selon une avocate

Désormais, 68 % des répondants souhaitent fermer ce point d’entrée irrégulier à la frontière avec les États-Unis par lequel des dizaines de milliers de demandeurs d’asile entrent au Canada chaque année. 

Chaque année, comme ici le 25 novembre dernier, des migrants tentent d’entrer au Canada par le chemin Roxham, en Montérégie.
Photo d’archives, Martin Alarie
Chaque année, comme ici le 25 novembre dernier, des migrants tentent d’entrer au Canada par le chemin Roxham, en Montérégie.

C’est ce que démontre un sondage Synopsis commandé par le groupe Justice pour le Québec, mené auprès de 1000 adultes québécois du 24 au 28 novembre 2022. 

Il s’agit d’une hausse par rapport au printemps dernier, alors que 60 % des Québécois réclamaient qu’Ottawa empêche les migrants de contourner les postes-frontière. 

Entre-temps, le Canada a connu une année record de demandeurs d’asile arrivés par cette petite route en pleine forêt près de Hemmingford. 

Trudeau contourne-t-il la loi ?

Ces résultats n’étonnent pas Frédéric Bastien, fondateur du groupe Justice pour le Québec. Selon lui, le premier ministre canadien bafoue les lois fédérales en maintenant ce point d’entrée irrégulier. 

Non seulement Justin Trudeau a invité les réfugiés à venir au pays dans un tweet en 2017, mais le gouvernement fédéral a également construit des installations permanentes au chemin Roxham en plus d’installer des panneaux indiquant comment présenter une demande d’asile, faisant de l’endroit un poste-frontière officieux. 

En juin dernier, Justin Trudeau a également déclaré que «si on fermait le chemin Roxham, les gens passeraient ailleurs».

Pour Frédéric Bastien, cela revient à refuser d’appliquer la loi parce qu’un crime pourrait être commis ailleurs. 

«On a des lois qui protègent notre frontière, qui nous protègent, qu’on a votées et qui sont en place. Mais le premier ministre, pour des raisons idéologiques, en raison de son multiculturalisme débridé, il dit : la loi sur l’immigration, moi je ne la respecte pas? Voyons donc!», lance M. Bastien.

  • Écoutez l'entrevue avec Maxime Lapointe à l’émission de Philippe-Vincent Foisy diffusée chaque jour en direct via QUB radio : 

Plainte au criminel

C’est la raison pour laquelle il a déposé une plainte hier en Cour du Québec, arguant que M. Trudeau commet un acte criminel en incitant les réfugiés à entrer au Canada de manière «illégale». 

L’article 117 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, plaide l’historien et professeur, interdit d’encourager des personnes à entrer au Canada d’une façon illégale.

«Le gouvernement fédéral ne fait pas respecter la loi canadienne le long des frontières, et ça, c’est inacceptable», dénonce-t-il. 

Le juge de la Cour du Québec a maintenant une trentaine de jours pour décider des suites à donner au dossier. 

Opinion à l’égard de la fermeture du chemin Roxham aux demandeurs d’asile 

  • En faveur de la fermeture
    68 %
  • Opposé à la fermeture
    32 % 

Méthodologie

Ce sondage Synopsis a été réalisé du 24 au 28 novembre 2022 auprès de 1000 adultes québécois. Les données ont été pondérées sur la base de l’âge, du sexe, de la région, de la langue maternelle et de la scolarité afin de représenter la population adulte québécoise. 

Nombre de demandeurs d’asile au chemin Roxham 

  • 2017 : 18 836
  • 2018 : 18 518
  • 2019 : 16 136
  • 2020* : 3189
  • 2021* : 4095
  • 2022 : 35 000 à 50 000
    (estimations)

* Fermé durant la pandémie
(de mars 2020 à novembre 2021)

Sources : Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et Le Journal

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.