/misc
Navigation

«Oh! Ça sent le sirop d’érable !»

Vacanciers
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin À travers le monde, chaque Québécois est un « ambassadeur » du Québec.

Coup d'oeil sur cet article

C’est en ces termes que Fabien, un retraité du milieu de l’enseignement qui porte bien son âge respectable, nous interpella affectueusement dans un marché à la Martinique quand il entendit ma conjointe et un groupe d’amis québécois s’exprimer alors que nous faisions notre épicerie.

Nous étions surpris de cette interpellation. Mais son regard sincèrement affectueux et son sourire chaleureux se firent rassurants...

On reconnaît les Québécois à leur accent un peu partout dans la francophonie internationale. Et une fois « démasqués », c’est très souvent qu’on leur ouvre spontanément les bras.

À la Martinique, les Québécois bénéficient constamment d’un excellent accueil auprès des habitants. La langue française et la culture sont certainement au nombre des vecteurs fondamentaux qui inspirent cette attitude.

Les vecteurs affectifs

Le langage québécois rime avec « identité ». Une identité affectée notamment de simplicité, de sympathie, d’humilité, de gentillesse, de générosité et d’empathie dans l’esprit de beaucoup de gens.

Ce sont là des vecteurs qu’on retrouve également chez les Martiniquais. Il n’y a donc pas lieu de s’étonner des affinités qui se développent entre les deux peuples...

Fabien est à l’origine un métropolitain érudit.

Lors de notre échange impromptu au marché, il nous a confié qu’en plus des qualités ci-dessus sommairement énumérées, les Québécois ne sont pas des râleurs ; comparativement à d’autres qui en font quasiment une profession.

Fabien a visité le Québec à quelques reprises par le passé. Il est bien au fait de nos débats politiques internes relativement à la promotion et la protection de notre langue officielle, ainsi que de nos confrontations sur la question de la laïcité.

De son point de vue extérieur et du haut de sa sagesse, il a dit : « vous faites bien de défendre et de préserver votre originalité ; ce qui fait de vous ce que vous êtes. Personne ne le fera à votre place. La minute où vous baisserez la garde, c’en sera fini de votre authenticité... »

Des liens à consolider

En raison de la proximité géographique et culturelle entre le Québec et la Martinique, des relations amicales et positives se sont construites au fil des générations entre les Martiniquais et les Québécois.

Les Québécois qui ont voyagé à la Martinique y auront contribué, chacun à sa manière.

C’est ce qui fait dire que le rôle d’« ambassadeur » ou d’« ambassadrice » n’est pas le monopole du politique.

Tous les Québécois qui voyagent à l’extérieur sont, à différents titres, responsables de l’image, de la réputation et du rayonnement du Québec.

C’est une évidence qui devrait résonner dans chacun de nos esprits pour profiter davantage de nos échanges culturels, commerciaux et touristiques positifs à travers le monde.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.