/qubradio
Navigation

Une limite des heures de travail comme dans le camionnage, dit le syndicat

Infirmières
Photo d’archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Au lieu de mandater une conciliatrice pour apaiser la crise à l’urgence de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal, le ministre de la Santé devrait plutôt miser sur un règlement qui limiterait le nombre d’heures travailler, comme dans l’industrie du camionnage, estime le président du Syndicat des professionnelles en soins de l'Est-de-l'Île-de-Montréal. 

En entrevue à QUB radio mercredi matin, Denis Cloutier a déclaré que la rencontre de mardi avec une médiatrice était «cordiale», mais qu’il y avait «un peu de théâtre là-dedans».

«La médiatrice elle-même, au bout de quelques heures de discussion, elle s’est demandé si son mandat n’était pas terminé puisqu’il n’y a pas de réelle problématique de discussion entre nous et la partie patronale», a-t-il déploré au micro de Philippe-Vincent Foisy.

Il a rappelé que le problème était le manque de personnel: «On parle de pénurie. Je n’ai pas assez d’infirmières. Ce n’est pas en jouant dans les horaires ou en ayant des discussions entre le gestionnaire et le syndicat local qu’on peut nécessaire faire du changement du jour au lendemain».

Pour le président du Syndicat des professionnelles en soins de l'Est-de-l'Île-de-Montréal, au lieu de faire de la microgestion, le ministre de la Santé, Christian Dubé, devrait plutôt s’inspirer de l’industrie du camionnage et limiter le nombre d’heures travaillé.

«Il faudrait à un moment donné qu’il y ait quelque chose de législatif pour empêcher le recours au temps supplémentaire obligatoire ou pour limiter le nombre d’heures travailler de façon à assurer des soins sécuritaires», a-t-il déclaré, estimant que ce serait «une attitude responsable de la part d’un gouvernement».

«C’est le genre d’initiative que j’attendrai d’un ministre plutôt que de nommer une médiatrice entre un syndicat et un gestionnaire local qui n’a aucun moyen financier pour créer plus d’attraction là où il manque le plus de monde.»

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.