/sports/hockey/canadiens
Navigation

Canadien de Montréal: «Je suis très fier des gars» –Martin St-Louis

Coup d'oeil sur cet article

Comme ce fut le cas samedi, contre les Maple Leafs, on ne donnait pas cher de la peau du Canadien contre les Bruins, la meilleure équipe du circuit Bettman. Cette fois, le Tricolore ne l’a pas emporté, ce qui ne l’a pas empêché d’être dans le coup jusqu’à la toute fin.

• À lire aussi: Canadien c. Bruins: le meilleur des deux trains

• À lire aussi: Montréal «n’a pas les infrastructures» pour accueillir un match extérieur, selon Bettman

« Je suis très fier des gars. On s’est battus. On a joué un bon match. Les Bruins sont difficiles à affronter. On était dans le match et on était engagés. »

– Martin St-Louis


Bien qu’il ait eu à effectuer quelques gros arrêts au cours des deux premières périodes, Samuel Montembeault était, lui aussi, plus que satisfait du travail de ses coéquipiers. À son avis, la seule chose qui manquait, c’est au moins un point au classement.

« Ça démontre que lorsqu’on joue notre game et que tout le monde travaille, on est capables de compétitionner contre n’importe quelle équipe. »

– Samuel Montembeault


Traînant fort probablement une blessure au bas du corps, Kirby Dach a raté quelques entraînements dernièrement. D’ailleurs, on l’a vu grimacer à quelques occasions au cours de la rencontre. Néanmoins, il a été envoyé dans la mêlée pendant 23 min 59 s, un sommet dans sa carrière. Il en a profité pour atteindre le plateau des 10 buts pour la première fois.

« Il n’y a pas vraiment de symbolique. Je veux simplement jouer de mon mieux et travailler fort. Mais je souhaite aussi m’améliorer tous les ans sans toutefois me soucier des statistiques. J’ai besoin de bien jouer sur 200 pieds. »

– Kirby Dach


À son deuxième match depuis son rappel, Alex Belzile a offert une performance soutenue. Contre la meilleure équipe du circuit, il a tenu son bout. Il a failli marquer son premier but dans la LNH, mais son tir a touché la barre horizontale.

« Amener de l’énergie, c’est ça le mandat d’un quatrième trio. Tu passes du temps en zone offensive pour bourdonner, créer des occasions et du momentum. J’ai touché un poteau, mais j’obtiens encore des chances de marquer. Tant que tu as des chances, c’est positif. Ça va finir par entrer, je suis persuadé. »

– Alex Belzile

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.