/sports/hockey/canadiens
Navigation

Canadien c. Bruins: le meilleur des deux trains

Le CH offre une bataille honnête dans un revers de 4 à 2 contre les Bruins de Boston

Coup d'oeil sur cet article

Pour reprendre l’expression de Martin St-Louis, les Bruins de Boston ont un train qui roule à une vitesse d’enfer. De passage pour une première fois cette saison au Centre Bell, le TGV des Bruins a trouvé une façon d’engloutir la locomotive en reconstruction du Canadien. 

• À lire aussi: Canadien de Montréal: «Je suis très fier des gars» –Martin St-Louis

• À lire aussi: Battable, le record du Canadien de 1976-1977?

• À lire aussi: Bruins: Jim Montgomery profite pleinement de sa deuxième chance

Les Bruins ont écrit une autre page de leur formidable saison (38-5-4) en triomphant du CH 4 à 2, mardi, au Centre Bell. Les nombreux partisans des Bruins dans les gradins ont eu chaud, mais ils ont finalement vu une victoire de leurs favoris. Ils ont maintenant 80 points après 48 matchs, devenant l’équipe à atteindre ce plateau le plus rapidement dans l’histoire de la LNH.  

« C’est frustrant, on a travaillé fort et on méritait un minimum d’un point », a dit Samuel Montembeault dans le vestiaire du Tricolore. 

« Marty l’avait dit avant la rencontre qu’il s’agissait d’un gros test pour notre groupe et je sens que nous avons trouvé une façon de nous battre, a renchéri le centre Kirby Dach. Je n’aime pas le résultat final, mais je reste heureux de notre effort contre la meilleure équipe de la LNH. »

Typique de Bergeron

Patrice Bergeron n’avait pas sa meilleure soirée au cercle des mises en jeu. En fin de match, le capitaine des Bruins a gagné un duel crucial contre Nick Suzuki dans le territoire du Tricolore. Quelques secondes plus tard, il marquait le but vainqueur. 

« Patrice n’est pas l’un des meilleurs joueurs au monde par hasard, a lancé le défenseur Mike Matheson. Il n’a jamais un mauvais match, il est tellement constant. C’est incroyable. »

Encore Montembeault

En poste pour un huitième départ d’affilée en raison de la blessure à Jake Allen, Montembeault a encore offert un départ digne d’un numéro un. Il a bloqué 25 des 28 tirs des Bruins, réalisant plusieurs arrêts spectaculaires. 

« Monty est phénoménal depuis la perte de Jake, a affirmé Dach. Il donne confiance à l’équipe, il réussit de gros arrêts et il enflamme la foule. Je suis heureux de le voir jouer aussi bien. »

Sur le plan offensif, Dach a transporté l’attaque sur ses épaules en obtenant un deuxième match de deux buts dans l’uniforme du CH.   

Ce qu’on a remarqué... 

SUZUKI CONTRE LE MAÎTRE

Nick Suzuki a souvent décrit Patrice Bergeron comme une inspiration. Pour cette visite des Bruins, Suzuki s’est retrouvé face à Bergeron très souvent au cercle des mises en jeu. En première période, l’élève a dominé le maître en remportant ses huit duels. Mais à la fin du match, le capitaine des Bruins avait redoré un peu sa fiche en gagnant sept des 19 mises en jeu (37 %) contre Suzuki.  


200 MATCHS, 2 BUTS

Photo Martin Chevalier

Kirby Dach participait à son 200e match dans la LNH. Il a célébré ce plateau en marquant deux buts face aux Bruins. Dach a déjoué Jeremy Swayman d’un bon tir dans le haut du filet lors d’une supériorité numérique en deuxième période. En troisième, il a bondi sur un retour d’Alex Belzile pour encore toucher la cible. Il a battu une marque personnelle en obtenant ses 9e et 10e buts de la saison. L’an dernier, il avait marqué neuf buts en 70 matchs avec les Blackhawks de Chicago. 


LE MÊME KREJCI

David Krejci n’a pas joué l’an dernier dans la LNH, restant chez lui en Tchéquie avec l’équipe d’Olomouc. De retour à Boston et dans la LNH, Krejci ne ressemble en rien à un homme de 36 ans. Auteur d’un but et d’une passe face au CH, il a maintenant 39 points (12 buts, 27 passes) en 42 matchs. « Je connaissais son sens du jeu et son esprit compétitif, avait dit Jim Montgomery en matinée. Ça ne partira jamais. Je croyais qu’il aurait toutefois besoin de beaucoup de temps pour revenir à la rapidité de la LNH. Mais c’est incroyable de voir comment il a repris la cadence rapidement. »  


HALL DÉBLOQUE

Taylor Hall a freiné une série noire de 16 matchs sans but. Il a trouvé un trou dans l’armure de Montembeault en avantage numérique en deuxième période.  

+
Kirby Dach
Samuel Montembeault mérite aussi cet honneur, mais on le donnera à Dach Lancien des Blackhawks trouve ses repères à la position de centre Il a marqué deux buts face aux Bruins, il a joué près de 24minutes, il a bloqué trois tirs et gagné 62 de ses mises en jeu Un gros match
-
Christian Dvorak
Il y a plusieurs blessés parmi les attaquants du CH Martin St-Louis aura besoin dune plus grande contribution offensive de Dvorak Il a été blanchi de la feuille de pointage pour une troisième rencontre daffilée
4
2
Première période
Aucun but
Punitions: Marchand (Bos) 8:53
Deuxième période
1-Mon: Kirby Dach (9) (Dadonov, Hoffman)AN-9:11
2-Bos: Taylor Hall (14) (Pastrnak, McAvoy)AN-14:12
Punitions: Anderson (Mon) 4:24, Forbort (Bos) (dou min) 8:40, Pezzetta (Mon) 8:40, Hoffman (Mon) 13:50, McAvoy (Bos) 19:18
Troisième période
3-Bos: David Krejci (12) (Pastrnak, Zacha)9:45
4-Mon: Kirby Dach (10) (Belzile, Barron)11:31
5-Bos: Patrice Bergeron (18) (Marchand, Pastrnak)17:05
6-Bos: David Pastrnak (37) (Krejci)FD-19:11
Punitions: Matheson (Mon) 0:25
Tirs au but
Boston 11 - 12 - 6 - 29 Montréal 7 - 7 - 8 - 22
Gardiens:
Bos: Jeremy Swayman (G, 12-3-3) Mon: Samuel Montembeault (P, 10-9-2)
Avantages numériques:
Bos: 1 en 3, Mon: 1 en 3
Arbitres:
Chris Schlenker, Marc Joannette
Juges de lignes:
Ryan Galloway, Ryan Daisy
ASSISTANCE:
21 105
David Pastrnak
Samuel Montembeault
★★
Kirby Dach
★★★

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.