/entertainment
Navigation

Sophie Prégent quittera la présidence de l’UDA ce printemps

Coup d'oeil sur cet article

Sophie Prégent ne sollicitera pas de nouveau mandat à la tête de l’Union des artistes (UDA), syndicat que la comédienne préside depuis 10 ans.

«Je suis de celles qui croient que le mouvement, l’action et la passation des pouvoirs [sont de bonnes choses]. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose de s’installer à la présidence de l’Union des artistes. Ça doit constamment être en mouvement, les autres artistes doivent aussi se sentir interpellés, s’impliquer, alors je prêche par l’exemple. Je ne collerai pas dans mes fonctions et dans mon siège de présidente», a dit Mme Prégent en entrevue à LCN, mardi après-midi.

Elle aura donc passé une décennie à défendre les artistes. Il y a eu plusieurs «batailles». «Il y a des choses que je n’ai pas réussi à faire, C-11 n’a pas été signé, le fait d’intégrer les plateformes numériques dans la Loi sur la radiodiffusion et les télécommunications n’est pas chose faite. Je me croise les doigts, j’ai encore du temps, mon mandat se termine le 20 mars», a-t-elle enchaîné.

Elle croit cependant que son successeur, avec qui elle souhaite collaborer, poursuivra les combats engagés. «Je ne vous cacherai pas que la pandémie a été un exercice absolument difficile à l’UDA, voire traumatisant, les premiers six mois, un an, je ne peux même pas vous dire dans quel état j’étais, je ne pensais jamais vivre une chose comme celle-là.»

Elle cite aussi le mouvement #MoiAussi et toutes les vagues de dénonciations et se dit «fière» d’avoir contribué à la Loi sur le statut de l’artiste, dont ses prédécesseurs réclamaient aussi la révision.

Celle qui s’implique depuis 2006 au sein de l’UDA parce que l’idée de «servir son prochain» résonne en elle affirme qu’elle «va rester proche de l’Union». Elle souhaite même demeurer membre du conseil d’administration à titre d’administratrice.

Même si elle est très impliquée à l’UDA, Sophie Prégent n’a jamais cessé de jouer. On peut la voir dans la série policière Alertes, chaque lundi, à TVA. Elle est aussi engagée avec son conjoint Charles Lafortune, animateur de La Voix, dans la Fondation Autiste & majeur, qui est notamment soutenue par Québecor et St-Hubert. Elle a tout de même dû renoncer à faire de la voix en postproduction en raison de son horaire de présidente de l’UDA.

Pour l’heure, elle ferme la porte à la politique, a-t-elle aussi précisé à LCN.

Pierre-Luc Brillant sur les rangs

Soulignons qu’après l’annonce du départ prochain de Sophie Prégent, le comédien Pierre-Luc Brillant a annoncé sur Facebook qu’il tenterait de lui succéder. 

M. Brillant a été candidat du Parti Québécois dans Rosemont lors des élections d’octobre 2022, scrutin où il a terminé troisième, derrière le député sortant, le solidaire Vincent Marissal, qui a été réélu, et la caquiste Sandra O’Connor.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.