/news/currentevents
Navigation

Un ex-employé de Loto-Québec condamné pour fraude

Coup d'oeil sur cet article

Un ex-employé de Loto-Québec a été condamné lundi à une peine de 12 mois de prison avec sursis à purger dans la société après avoir plaidé coupable aux accusations de fraude, d’abus de confiance et d’obtention frauduleuse des services d’un ordinateur qui pesaient contre lui.

Martin Raymond avait reconnu sa culpabilité le 29 novembre dernier.

Selon les autorités, l’ancien employé de Loto-Québec a utilisé «ses accès professionnels afin de détourner des montants d'argent d'utilisateurs du site internet de Loto-Québec à des fins personnelles» entre les mois de février et mai 2020.

Martin Raymond aurait détourné environ 22 000$ provenant de 30 comptes clients.

Dans un message envoyé à l’Agence QMI mardi, Loto-Québec a indiqué avoir mis fin à l’emploi de M. Raymond moins de trois mois après son embauche en février 2020.

«Grâce à ses différents mécanismes de contrôle et systèmes de vérification en place, Loto-Québec a rapidement identifié certaines irrégularités. [...] La Sûreté du Québec a aussitôt été contactée et le dossier leur a été transmis», a-t-il été précisé.

La société d’État ajoute qu’«aucun client n’a été lésé et l’intégrité des jeux n’a jamais été en cause».

L’enquête dans ce dossier a été menée par l’Unité permanente anticorruption (UPAC).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.