/sports/basketball
Navigation

Bennedict Mathurin fait tout dans une autre cause perdante

Bennedict Mathurin fait tout dans une autre cause perdante
Getty Images via AFP

Coup d'oeil sur cet article

Ça ne va pas très bien pour les Pacers de l’Indiana, qui n’ont qu’une victoire à leurs neuf dernières sorties. Les performances du Québécois Bennedict Mathurin sont toutefois réjouissantes. 

Le jeune homme de 20 ans a mené les siens avec 26 points. Ses percées énergiques vers le panier et ses deux tirs réussis du centre-ville ont permis aux Pacers d’y croire, mais le Magic d’Orlando les a néanmoins vaincus 126 à 120, au Amway Center, mercredi soir.

Les visiteurs se sont tirés dans le pied en accordant pas moins de 46 points au premier quart à la 13e équipe au classement de l’Association de l’Est de la NBA. Les Pacers (24-26) continuent quant à eux de descendre après une surprenante première moitié de campagne.

Buddy Hield et Myles Turner ont aussi franchi le plateau des 20 points pour les représentants de l’Indiana.

Le Magic a été mené par les 23 points d’un autre joueur qui comme Mathurin peut aspirer au titre de recrue de l’année, Paolo Banchero. Le 1er choix du dernier repêchage montre une moyenne de 20,7 points par match, contre 17,5 pour le Montréalais.

Shai Gilgeous-Alexander ne peut pas tout faire

À Oklahoma City, malgré les 36 points de Shai Gilgeous-Alexander, le Thunder s’est incliné par la marque de 137 à 132 face aux Hawks d’Atlanta.

Le meneur du Thunder connait la meilleure saison de sa carrière avec des moyennes par match de 30,7 points et 5,5 passes décisives. Il a donc poursuivi en ce sens sans toutefois donner la victoire aux siens. Son coéquipier Jalen Williams a terminé avec 24 points.

C’est plutôt le joueur étoile Trae Young qui a joué les trouble-fête avec une récolte de 33 points. Dejounte Murray et Bogdan Bogdanovic ont ajouté respectivement 21 et 20 points.

Le Montréalais Luguentz Dort a conclu sa rencontre avec 12 points et quatre passes décisives en 28 minutes. Il a également volé deux ballons et récupéré quatre rebonds.

Le pointage était de 133 à 132 avec 15,3 secondes à faire à la rencontre, mais John Collins a réussi deux lancers francs quelques secondes plus tard qui ont rendu la tâche plus ardue pour la formation des favoris locaux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.