/sports/hockey
Navigation

Faillite : Evander Kane devra rater des matchs

Faillite : Evander Kane devra rater des matchs
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant des Oilers d’Edmonton Evander Kane ratera le match de mercredi face aux Blue Jackets de Columbus en raison de sa faillite personnelle. 

• À lire aussi: Sobriété: le combat d’Austin Watson

• À lire aussi: Cayden Primeau de retour à Laval

L’athlète de 31 ans devrait comparaitre devant un tribunal de San Jose pendant sept jours entre le 23 janvier et le 2 février selon le journaliste Daniel Kaplan, de The Athletic. Il devrait donc aussi sauter son tour samedi, face aux Blackhawks de Chicago. 

Rappelons que Kane avait déclaré une faillite s’élevant à 26 millions $ US, soit environ 33 millions $ CAN en janvier 2021. Selon les documents déposés à l’époque par la Cour des faillites de la Californie, ceci visait à protéger plus de 47 créanciers qui ont été identifiés.

Parmi ses déboires, le joueur natif de Vancouver aurait également eu de graves problèmes de jeu. Un casino de Las Vegas, le Cosmopolitan, l’avait poursuivi pour des dettes. Il aurait perdu près de 1,5 million $ au casino.

Il fait aussi l’objet d’une poursuite de 15 millions $ de la part d’une institution financière à laquelle il a emprunté 1,5 million $ en mars 2019 sans remettre aucun montant.

En 2022, Kane a signé un contrat de 20,5 millions $ pour une période de quatre ans avec les Oilers. Son précédent pacte de sept ans et 49 millions $ avait été résilié par les Sharks de San Jose en début d’année dernière.

La formation de la Californie avait libéré le joueur après une année 2021 marquée par les controverses. Il avait notamment été suspendu par la Ligue nationale pour avoir contrevenu au protocole relatif à la COVID-19 et des allégations de paris sportifs contre sa propre équipe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.