/entertainment/movies
Navigation

Falcon Lake: Charlotte Le Bon en lice pour un prix César

WE 0910 FRONT
Photo d'archive, AFP Charlotte Le Bon

Coup d'oeil sur cet article

Le drame Falcon Lake, de l’actrice et cinéaste québécoise Charlotte Le Bon, a obtenu aujourd'hui une nomination pour le Prix du meilleur premier film en vue de la 48e cérémonie des César, qui se déroulera à Paris le 24 février prochain.

• À lire aussi: Un premier film fort prometteur

• À lire aussi: Retour aux sources dans les Laurentides pour Charlotte Le Bon

Les autres finalistes de cette catégorie sont Les pires, Saint Omer, Le sixième enfant et Bruno Reidal, confession d’un meurtrier.

Charlotte Le Bon et Joseph Engel lors du tournage de Falcon Lake.
Photo fournie par Fred Gervais
Charlotte Le Bon et Joseph Engel lors du tournage de Falcon Lake.

Premier long-métrage de Charlotte Le Bon à titre de réalisatrice, Falcon Lake relate les premiers émois d’un jeune Parisien de 13 ans qui se lie d’amitié avec une Québécoise de 16 ans, pendant des vacances sur le bord d’un lac, dans les Laurentides. Le film, qui met en vedette Joseph Engel et Sara Montpetit, a amorcé sa carrière internationale l’an passé à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes.

Charlotte Le Bon a déjà été nommée précédemment aux César à titre d’actrice pour ses rôles dans les films La Marche (2013) et Yves Saint Laurent (2015).

Des nommés

Le film À plein temps, qui a été écrit et réalisé par Éric Gravel, un cinéaste québécois établi en France, s’est également illustré en récoltant quatre nominations dans les catégories du meilleur scénario original, du meilleur montage, de la meilleure actrice (Laure Calamy) et de la meilleure musique originale. 

C’est le film L’Innocent de Louis Garrel qui part en tête des nominations aux César avec 11 citations, dont le meilleur film. Il fait ainsi figure de favori pour succéder à Illusions perdues, le vainqueur de l’an passé avec sept trophées. 

Garrel côtoie dans la catégorie du meilleur acteur ses aînés Jean Dujardin (pour Novembre sur les attentats de fin 2015), mais aussi Benoît Magimel (pour Pacifiction d’Albert Serra), en lice pour un doublé après son César de l’an dernier. 

Côté actrices, Virginie Efira, nommée pour Revoir Paris, où elle partage d’ailleurs l’affiche avec lui en témoin d’un attentat dans une brasserie parisienne, a toutes ses chances, face notamment à Adèle Exarchopoulos (Rien à foutre) ou Laure Calamy (À plein temps). 

La Nuit du 12, avec 10 nominations, dont celle pour le meilleur film et la meilleure réalisation lui aussi, ainsi que le meilleur espoir masculin (Bastien Bouillon, dans un rôle de policier), est également très bien placé. 

Un prix permettrait à son réalisateur, Dominik Moll, de revenir sur le devant de la scène 22 ans après son César du meilleur réalisateur pour Harry, un ami qui vous veut du bien, et célébrerait une fiction sur une question très contemporaine, le machisme et les violences faites aux femmes. 

Aussi en lice

Parmi les autres longs-métrages en lice pour le meilleur film, En corps, signé Cédric Klapisch, l’histoire d’une danseuse classique (Marion Barbot, sélectionnée pour le meilleur espoir féminin) qui se reconstruit après une blessure. 

Les César, régulièrement pointés pour leur entre-soi, ne feront pas forcément taire ces critiques cette année : En corps est le seul film parmi les favoris à avoir réuni plus d’un million de spectateurs (1,3 million). Novembre et Simone, le Voyage du Siècle, plus populaires avec plus de 2 millions d’entrées, doivent se contenter de sept et deux nominations chacun.  

Les principaux finalistes

MEILLEUR FILM

  • Les Amandiers, de Valeria Bruni Tedeschi
  • En corps, de Cédric Klapisch
  • L’Innocent, de Louis Garrel
  • La Nuit du 12, de Dominik Moll
  • Pacifiction - Tourment sur les îles, d’Albert Serra

MEILLEURE RÉALISATION

  • Cédric Klapisch, pour En corps
  • Louis Garrel, pour L’Innocent
  • Cédric Jimenez, pour Novembre
  • Dominik Moll, pour La Nuit du 12
  • Albert Serra, pour Pacifiction – Tourment sur les îles

MEILLEURE ACTRICE

  • Fanny Ardant dans Les Jeunes Amants
  • Juliette Binoche dans Ouistreham
  • Laure Calamy dans À plein temps
  • Virginie Efira dans Revoir Paris
  • Adèle Exarchopoulos dans Rien à foutre

MEILLEUR ACTEUR

  • Jean Dujardin, dans Novembre
  • Louis Garrel, dans L’Innocent
  • Vincent Macaigne, dans Chronique d’une liaison passagère
  • Benoît Magimel, dans Pacifiction – Tourment sur les îles
  • Denis Ménochet, dans Peter Von Kant
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.