/lifestyle/columnists
Navigation

Il faut se faire confiance à soi-même

Coup d'oeil sur cet article

Je m’adresse à la « Fille perdue », qui ce matin vous demande « Croyez-vous que cet homme soit pour moi ? » en ajoutant mon avis personnel à l’excellente réponse que vous lui avez donnée.

Vous n’êtes pas du tout perdue Madame pour avoir refusé d’aller habiter avec ce monsieur qui vous a bêtement laissé tomber sans explications. A-t-on idée qu’un homme puisse donner à une femme un tel ultimatum après seulement deux mois de fréquentations « Tu viens vivre avec moi sinon je te quitte ! » Que cherchait-il pensez-vous ? De la marchandise tout simplement et non une personne humaine.

Quand est-ce que les femmes vont cesser de se faire avoir par de pareils imbéciles qui ne cherchent dans le fond qu’à se faire servir à table et à faire laver leurs bobettes. Qui ne sont en fait que des grands bébés pas élevés.

Ce que les femmes s’attendent des hommes, c’est d’être aimées dans la galanterie, tout simplement. Vivre en harmonie dans le couple est une question d’égalité. C’est avoir droit au même niveau de bonheur, qu’on soit un homme ou qu’on soit une femme. Même si on vit dans un système capitaliste, il est révolu le temps où les mères faisaient le gros de la job dans la maison, incluant l’éducation des enfants, sans être rémunérées, et en se laissant dominer par leur homme.

Fini aussi le temps où les femmes appartenaient aux hommes pour le simple fait qu’ils étaient les pourvoyeurs du couple. Bon, je sais qu’on ne doit pas mettre tous les hommes dans le même bateau, mais il faut quand même se rappeler en tant que femmes de quel genre de régime patriarcal on est issues.

Ma chère « Fille perdue », je vous prierais de faire une petite introspection pour parvenir à vous valoriser un peu plus que vous ne le faites présentement. Ne pleurez surtout pas sur cet homme que vous pensez avoir perdu, alors qu’il a eu un comportement de « lâche de la pire espèce ». Il ne cherchait pas l’amour, il cherchait une femme pour se faire servir. Rendez-vous surtout compte que vous avez échappé à un abuseur de première classe et réjouissez-vous-en !

Une femme qui a appris à se valoriser par elle-même

Votre signature dénote que vous avez personnellement fait une démarche pour parvenir à réaliser vous-même ce que vous suggérez à cette femme de réaliser à propos d’elle-même. On a trop tendance à penser qu’une vie amoureuse ça doit couler de source et que les façons de faire pour la réussir doivent nous venir d’instinct. En cette matière, comme en bien d’autres, il faut parfois prendre du recul pour mieux voir exactement là où le bât blesse, et pour pouvoir se reconstruire plus sainement ensuite.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.