/news/transports
Navigation

[PHOTOS] Échangeur Anjou: plus de 50 lampadaires en panne depuis près d’un mois et on ignore quand ils seront réparés

GEN - ÉCLAIRAGE ÉCHANGEUR ANJOU
PHOTO MARTIN ALARIE C’est le noir total en soirée dans le secteur de l’échangeur Anjou, à la jonction des autoroutes 25 et 40.

Coup d'oeil sur cet article

Des automobilistes doivent rouler dans le noir total depuis près d’un mois dans le secteur de l’échangeur Anjou en raison d’une panne électrique touchant plus de 50 lampadaires que le ministère des Transports du Québec tarde à réparer.

«C’est dangereux. Ce n’est pas un ou deux lampadaires qui ne fonctionnent pas, c’est toute une série. On ne voit rien», s’insurge Catherine Brien, qui travaille de nuit en laboratoire.

En tout, 51 lampadaires sont atteints en raison du bris de deux panneaux électriques.
PHOTO MARTIN ALARIE
En tout, 51 lampadaires sont atteints en raison du bris de deux panneaux électriques.

La résidente de Montréal-Nord emprunte l’autoroute 25 pour se rendre au centre-ville, un trajet qui ne se fait pas sans stress depuis un mois. 

Elle doit passer par l’échangeur Anjou, à la jonction des autoroutes 25 et 40, où pas moins de 51 lampadaires sont en panne, confirme le MTQ, responsable de l’éclairage du réseau routier.

La panne a été constatée le 28 décembre dernier, indique un porte-parole, Louis-André Bertrand. «Il y a deux systèmes d’éclairage dans le secteur de l’échangeur qui ont un bris mécanique», explique-t-il.

Il ne peut toutefois pas dire si ce bris est lié à la tempête hivernale du 23 décembre dernier. «La panne a été constatée le 28 décembre, donc on ne peut pas faire de lien direct», dit-il.

Une panne qui perdure

Mme Brien s’attendait à ce que la lumière revienne au bout de deux ou trois jours et s’étonne que la panne dure depuis plusieurs semaines.

Même en allumant les feux de route, elle a de la difficulté à voir le marquage au sol, surtout quand il y a de la neige. 

GEN - ÉCLAIRAGE ÉCHANGEUR ANJOU
PHOTO MARTIN ALARIE

«Les nids de poule, on ne les voit pas, les plaques de glace non plus. Il faut y aller mollo», illustre-t-elle. 

Louis-André Bertrand assure que des travaux sont en cours et sont traités de façon «prioritaire», sans toutefois être capable de préciser l’échéancier ni d’indiquer quand l’éclairage sera de retour.

«L’enjeu, ce sont les conditions météorologiques hivernales. La neige et le verglas ont nui aux travaux souterrains. Les fils sont enfouis», explique-t-il.

GEN - ÉCLAIRAGE ÉCHANGEUR ANJOU
PHOTO MARTIN ALARIE

Des lampadaires à remplacer

Les lampadaires du secteur de l’échangeur Anjou fonctionnent à lampe au sodium haute pression, une technologie vieille de plus de 40 ans appelée à disparaître.

GEN - ÉCLAIRAGE ÉCHANGEUR ANJOU
PHOTO MARTIN ALARIE

Fin 2021, le MTQ a annoncé vouloir moderniser le système d’éclairage du réseau routier en se tournant vers la technologie d’éclairage à diodes électroluminescentes (DEL).

La transition vers la technologie DEL a commencé, mais pas dans le secteur de l’échangeur Anjou, où il faudra encore attendre, a indiqué Louis-André Bertrand.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.