/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Un pays européen cherche à envoyer des bombes à sous-munitions à l’Ukraine

Un pays européen cherche à envoyer des bombes à sous-munitions à l’Ukraine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un pays européen a proposé d’envoyer des bombes à sous-munitions à l’Ukraine, assurant que ces armes controversées — dont l’usage par la Russie a été critiqué — pourraient être utiles sur le champ de bataille, a déclaré un responsable mercredi. 

• À lire aussi: Zelensky réclame des missiles de longue portée et des avions de combat

• À lire aussi: Menacé par la guerre en Ukraine, le centre historique d’Odessa au patrimoine mondial

Ce responsable d’un pays européen, qui n’a voulu être identifié ni par son nom ni par sa nation d’origine, a affirmé que son gouvernement avait approuvé la livraison et cherchait à obtenir l’accord de l’Allemagne, impliqué dans la production des munitions.

Berlin vient par ailleurs de donner son feu vert à l’envoi de chars à l’Ukraine, qui les réclamait avec insistance.

Les bombes à sous-munitions (BASM) sont composées d’un conteneur, tel un obus, regroupant des projectiles explosifs, de taille plus réduite, dites « sous-munitions ». Très imprécises, elles frappent une immense proportion de civils.

Leur utilisation et leur transfert sont interdits par la convention d’Oslo de 2008, signée par une grande partie des pays occidentaux.

Mais le Kremlin n’a pas signé ce traité, et l’ONU s’est alarmée de l’utilisation par la Russie de ces armes dans des zones peuplées depuis le début de l’invasion de l’Ukraine l’an dernier.

Selon le responsable européen, les bombes à sous-munitions se sont perfectionnées, et l’Occident doit être « tourné vers l’avenir » dans son soutien à Kiev, qui pourrait utiliser ces armes contre toute avancée des troupes russes.

« Les Ukrainiens les demandent. Il s’agit d’armes légitimes. Les dommages collatéraux ne sont plus aussi importants. Ils étaient extrêmement importants dans les années 40 et 50 ; aujourd’hui ils sont plutôt maîtrisables », a déclaré le responsable lors d’une visite à Washington.

« Les Russes ont utilisé toute sorte d’armes qui sont 100 fois pires que les bombes à sous-munitions », a-t-il jugé, assurant que l’Ukraine « doit gagner la guerre ».

Obtenir une décision de l’Allemagne pourrait prendre du temps, a reconnu le responsable.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.