/news/politics
Navigation

Partielle dans Saint-Henri–Sainte-Anne: le PLQ mise sur le président d’une agence de publicité

Coup d'oeil sur cet article

Les libéraux misent sur Christopher Baenninger pour l’élection partielle dans Saint-Henri–Sainte-Anne, qui sera déclenchée lundi. 

• À lire aussi: L’élection partielle dans Saint-Henri–Sainte-Anne déclenchée lundi

M. Baenninger, qui est président d’une agence de publicité, était le candidat du PLQ dans la circonscription voisine, Sainte-Marie–Saint-Jacques, où il a terminé deuxième derrière la co-porte-parole de Québec solidaire Manon Massé, en octobre dernier.

L’élection partielle sera officiellement déclenchée au cours de la journée de lundi. Les électeurs de Saint-Henri–Saint-Anne seront appelés aux urnes le 13 mars prochain.

Le comté est devenu vacant après le départ de l’ex-cheffe du PLQ, Dominique Anglade, le 1er décembre dernier.

  •  Écoutez la chronique de Stéfanie Tougas, directrice affaires publiques et gouvernementales chez Tact au micro de Richard Martineau sur QUB radio :  

Pour que Saint-Henri–Sainte-Anne reste entre les mains des libéraux comme c’est le cas depuis la création de la circonscription en 1994, Christopher Baenninger devra battre le solidaire Guillaume Cliche-Rivard, qui a été battu par Dominique Anglade au dernier scrutin par une marge de 2736 voix.

La CAQ mise pour sa part sur la candidature de l’ex-président de son aile jeunesse, Victor Pelletier, qui est âgé de 21 ans.

Le Parti Québécois et le Parti conservateur du Québec n’ont pas encore annoncé leur candidat.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.