/entertainment/music
Navigation

Ken Pressé quitte le groupe The Franklin Electric

Ken Presse
Photo d'archives, Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Après le batteur Adam Passalacqua il y deux semaines, c'est au tour du guitariste du groupe indie folk montréalais The Franklin Electric, Ken Pressé, de quitter le groupe pour se concentrer sur ses projets musicaux solos.  

Après près de 9 ans au sein de la formation musicale dans laquelle il évolue avec son ami Jon Matte depuis le deuxième album, le guitariste et chanteur Ken Pressé a annoncé lundi soir via une publication Instragram qu’il se retirait de The Franklin Electric.

«C’est avec un mélange d’émotions que j’annonce que je quitte The Franklin Electric pour me centrer sur mon projet, la production et le mixage», écrit le musicien de 35 ans élevé en anglais et dont la mère est née en Égypte.

«Cela a été une course assez folle, je dois dire. Des tournées en Australie et en Europe à jouer dans des salles impressionnantes jusqu’à ma propre cour arrière», poursuit l’auteur-compositeur-interprète en remerciant tous les gens qu’il a eu le plaisir de rencontrer et avec qui il a eu la chance de travailler. 

Réception positive

Rejoint par le Journal, le musicien a confié que c'est la réception positive de son premier album, sorti en novembre dernier, qui lui a donné la poussée dont il avait besoin pour quitter The Franklin Electric. 

"C'est une décision difficile à prendre avec tous les amis et les tournées, mais lorsque j'ai vu que les dates de spectacles et celles du groupe tombaient en même temps, cela a été lus facile à prendre comme décision. je ne pouvais pas ne pas le faire", dit l'artiste heureux d'ouvrir un nouveau chapitre de sa vie. 

Ken Pressé, qui parle de ses années avec de The Franklin Electric comme «d’une incroyable aventure», a fait paraître son premier album solo, In My Mind, il y a moins de six mois. Il s’agit d’un opus qu’il a lui-même écrit et réalisé. Il vient de compléter une tournée québécoise en première partie du groupe Men Without Hats et souhaite faire des collaborations avec divers artistes d'ici et d'ailleurs dans un futur proche.  

Fierté

En entrevue avec Le Journal lors de la sortie de cet album, le musicien-réalisateur avait confié réaliser un rêve de livrer un album sur lequel il pouvait dire tout ce qu’il avait envie de dire, sans compromis, sans filtre et pour lui-même.

"Je suis content, j'écoute l'album et je suis fier, ajoute celui qui n'avait pas vraiment l'occasion d'écrire lorsqu'il était membre de The Franklin Electric. Je ne suis plus insécure comme il y a six mois. La réception des gens en concerts est magique et me donne le goût de continuer."

«Un énorme merci à tous les fans, vous avez rendu chaque spectacle vraiment spécial! J’espère que nos chemins se croiseront à nouveau», a-t-il ajouté à la fin de sa publication Instagram qui comprenait un carrousel de photos du groupe en concert et entre amis. «Je souhaite au band la meilleure des chances dans ses projets futurs.»

"À quoi cela sert-il de vivre, si on ne prend pas de risque?", a-t-il aussi lancé. 

On ignore pour le moment si The Franklin Electric fera une prochaine tournée de spectacle acoustique, sans batteur et guitariste, ou si les musiciens seront remplacés. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.