/finance/news
Publicité

Pourquoi les assureurs n’aiment-ils pas les réservoirs de mazout?

House insurance, home ownership assurance, residence, apartment or real estate protection concept, small house under strong protection from glass cover.
Illustration Adobe Stock


Vous chauffez au mazout, en tout ou en partie? Vous magasinez votre assurance habitation? Prenez votre mal en patience.

Plusieurs assureurs refusent de couvrir une maison chauffée au mazout, ou si le réservoir est situé dans sa cave. Aucun assureur n’acceptera de couvrir un réservoir enfoui dans le sol. 

Les assureurs ne le disent pas ouvertement, mais ils détestent les réservoirs de mazout. Pourquoi? Parce qu’un réservoir qui fuit risque de contaminer votre terrain et, pire, celui de votre voisin. 

À un minuscule trou du désastre

Et souvent, c’est insidieux : un trou d’épingle dans le réservoir peut laisser fuir 1000 litres de mazout, et la fuite d’un litre de mazout peut contaminer 1 million de litres d’eau potable, rappelle le Bureau d’assurance du Canada (BAC). Une fuite peut durer des années et, souvent, passe inaperçue. Imaginez les coûts de nettoyage astronomiques d’une fuite contaminant la nappe phréatique...

Ainsi, ce n’est pas rare qu’un propriétaire doive effectuer des travaux de 50 000 $ pour remplacer de la terre contaminée. À ce chantier s’ajoute souvent le remplacement d’une partie de la fondation et de la dalle du sous-sol (si le réservoir se trouvait dans la cave), du paysagement et... du réservoir de mazout lui-même!

Couvertures limitées

Les systèmes de chauffage au mazout ne sont pas couverts par les contrats d’assurance habitation, car le mazout est un polluant. Certains assureurs offrent un avenant (ajout au contrat) qui couvre les dommages causés par le mazout, mais les prix sont élevés et les couvertures limitées, tant pour les dommages directs (à votre propriété) que pour l’assurance responsabilité civile (l’assureur doit vous défendre en cour si vous polluez le voisin).

Et les assureurs sont suspicieux. Avant d’accepter, ils multiplieront les questions sur l’état de votre système et du réservoir. Et vous devrez suivre des normes strictes pour son installation ou son remplacement.

Celui-ci doit notamment être juché sur une structure de béton assez loin du sol, si possible installée dans une dalle de béton ayant des rebords, pour prévenir les infiltrations dans le sol. Le réservoir, les canalisations et les raccords doivent aussi être protégés des chutes de glace et de l’accumulation de neige.

Un réservoir doit être remplacé aux 10 ans s’il est situé à l’extérieur, et aux 20 ans s’il est dans la maison. Dès que vous détectez une odeur, appelez la firme qui s’occupe du service de votre système de chauffage ainsi que l’assureur. Demandez des inspections aux deux ans.

Enfin, chauffer au mazout est de moins en moins économique et toléré par les autorités, à cause de la lutte aux gaz à effet de serre. Vous pouvez obtenir des subventions pour passer à un autre mode de chauffage. Infos : https://transitionenergetique.gouv.qc.ca/residentiel/programmes/chauffez-vert.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.







Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.