/news/society
Publicité

32 M$ au Lotto Max: elle donne presque tous ses millions... et le regrette amèrement

La septuagénaire se désole que ses proches ne la visitent pas davantage

loto-quebec
Photo fournie par Loto-Québec


Une septuagénaire ayant remporté un gros lot de 32 M$ en octobre 2019 a donné presque toute sa fortune à ses proches, mais regrette de l’avoir fait aussi rapidement.  

Si c’était à refaire «il y en aurait beaucoup qui n'en aurait pas. Ils auraient attendu que je meure pour en avoir», raconte Lilianne Synotte Deschênes, en Montérégie. 

Du moins, elle croit qu’elle aurait dû attendre avant d’en offrir, pour mieux cerner les ambitions de ses donataires. 

«Je pensais que ce serait plus apprécié que ça. Ils ne viennent pas me voir. Eux autres font leur vie, voyagent, et sont heureux», raconte celle qui assure trouver son bonheur dans les petites choses de la vie.  

«Si eux sont contents, moi je suis contente», dit néanmoins celle qui a notamment donné à ses enfants, ses neveux et ses amis. 

loto-quebec
Photo fournie par Loto-Québec

Femme de ménage congédiée 

Elle a quand même investi quelques centaines de milliers de dollars pour une nouvelle voiture et dans la construction d’une nouvelle maison.

«J’ai eu une femme de ménage, mais je l’ai mise dehors. Elle passait une moppe toute mouillée sur mes planchers. Ça ne m’intéressait pas», explique Mme Synotte qui, depuis, s’occupe seule de l’entretien ménager. 

Celle qui reconnaît être «une personne bien plate» n’a pas non plus fait trop de folies avec son argent. Son époux en profite davantage, juge-t-elle. 

  • Écoutez l'entrevue avec Fabien Major, planificateur financier et conseiller en gestion de patrimoine pour Gestion de Capital Assante-Équipe Major à l’émission de Richard Martineau via QUB radio :

 «Je suis trop vieille pour avoir des bijoux ou des niaiseries de même. Et je n’aime pas voyager.», dit-elle, en rigolant. 

Dans les faits, sa vie n’a pas vraiment changé. Elle fait «parfois des puzzles l’hiver» et va «plus dehors quand il commence à faire beau». 

«Je souhaiterais que ce soit des plus jeunes qui gagnent à la loterie, pas les plus vieux. Ça ne donne pas grand-chose à mon âge», juge la femme de 73 ans.

IconeVous êtes préoccupé par vos habitudes de jeu ou celles d’un proche ?

Communiquez avec Jeu : aide et référence, ce service d’aide et de référence est confidentielle, gratuite, bilingue et disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.


aidejeu.ca Montréal : 514 527-0140
Partout au Québec : 1 800 461-0140







Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.