/news/provincial

Propos controversés à Radio X: Bruno Marchand fait de la «diversion», affirme Dominic Maurais

L’animateur de radio est revenu mardi, en ondes, sur la polémique de la semaine dernière

Propos controversés à Radio X: Bruno Marchand fait de la «diversion», affirme Dominic Maurais
PHOTO D'ARCHIVES, ANNIE T. ROUSSEL

Coup d'oeil sur cet article

Plaidant «le show», «la caricature» et «le sarcasme», Dominic Maurais, animateur à CHOI Radio X, a affirmé que la sortie outrée de la semaine dernière du maire Bruno Marchand constituait de «la diversion».

Mardi matin, M. Maurais est revenu, pour la première fois, en ondes sur la polémique qui a suivi ses propos de la semaine dernière. 

Mercredi dernier, le maire de Québec, Bruno Marchand, a réclamé que RNC Média prenne ses distances avec son animateur qui l’a associé à la drogue dans son émission au moment de parler d’environnement et de tramway. 

«C’est un show. Oui, j’ai un passé de journaliste. Je ne suis plus journaliste. J’aime m’amuser, rigoler, a laissé tomber l’animateur, mardi. Peut-être que je ne suis pas la tasse de thé de plusieurs personnes, mais on s’amuse. Hé oui, le sarcasme, ce n’est pas pour les cons.»

Diversion

Parlant de «très mauvaise gestion de communications» à l’Hôtel de Ville de Québec, Dominic Maurais a affirmé que la polémique constitue surtout «de la diversion» de la part du maire Marchand.

«C’est une no news. C’est une fake news. C’est une fabrication et, surtout, c’est une diversion. Et les gens qui ont compris ça, ce sont les gens intelligents. C’est une diversion. On veut vous amener ailleurs. On ne veut pas que vous regardiez la vraie histoire. La vraie histoire, c’est un projet [le tramway] qui n’a ni queue ni tête et c’est un projet qui est grossier.»  

La semaine dernière, le maire de Québec a affirmé que CHOI FM a franchi «les limites de la morale»

Réaction du maire

Mardi après-midi, en marge d’un point de presse, le maire Marchand a affirmé ne pas avoir été convaincu par les explications de l’animateur. « Je n’accepte pas les explications, a-t-il affirmé. Ça reste quelque chose d’illégal à laquelle on m’a associé. Les Wax Pen, avec du cannabis liquide, c’est pas légal. C’est pas du cannabis qui se vend à la SQDC. C’est une activité illégale. »

Selon lui, « on a beau dire qu’on fait un show, qu’on ne fait pas de l’information...On a beau dire que les faits ne sont pas importants, il reste qu’on avance des choses qui sont fausses, qui sont non-fondées et qui atteignent à la réputation. Ça, je ne le permettrai plus. »

Interrogé à savoir s’il compte poursuivre la station ou l’animateur Maurais, Bruno Marchand a réitéré que « si c’est pas celle-ci, ce sera la prochaine parce qu’il semblerait que ce n’est pas possible de penser de faire de la radio différemment pour cet-homme-là. Alors, nécessairement, il va se remettre les pieds dans les plats. On va le surveiller de très proche ». 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.