/sports/hockey/coupe-memorial
Publicité

Coupe Memorial: le discours de Patrick Roy avant le match a inspiré les Remparts

Patrick Roy et Jacques Tanguay, le président des Remparts, étaient émus au banc après la victoire en finale de la Coupe Memorial, dimanche.
Patrick Roy et Jacques Tanguay, le président des Remparts, étaient émus au banc après la victoire en finale de la Coupe Memorial, dimanche. Photo Didier Desbusschère


Nathan Gaucher avait la «chair de poule», Théo Rochette, «quasiment les larmes aux yeux». Patrick Roy a livré un discours inspirant avant la finale de la Coupe Memorial, dimanche, et semble-t-il que celui-ci ne soit pas étranger à la performance qu’ont signé ses Remparts.

· À lire aussi: Les Remparts sont champions de la Coupe Memorial!

· À lire aussi: Revivez les moments forts de la conquête de la Coupe Memorial

· À lire aussi: Patrick Roy pourrait se retrouver à Ottawa

«C’est l’une des raisons pour lesquelles on a gagné», a pointé Gaucher au micro de RDS, dans les instants qui ont suivi la victoire de 5 à 0 aux dépens des Thunderbirds de Seattle. 

«Il essayait de garder sa concentration, mais il nous a fait un speech qu’il ne nous faisait pas d’habitude, a pour sa part expliqué Rochette. Il nous a parlé du passé, de nous, du fait que c’était notre dernière game semble.

«De tout ce qu’on a vécu ensemble, a continué le capitaine. Et dans l’autobus, il nous a aussi fait un bon speech. On a des coachs avec de l’expérience, et on est chanceux de les avoir.»

  • Écoutez le segment sportif de Jean-François Baril tous les jours à 6h43 via QUB radio:

«Des choses à prouver»

Le principal intéressé a confirmé avoir fait un discours inspiré à cette équipe qu’il bâtissait depuis cinq ans dans le but précis de remporter la Coupe Memorial. 

«Quand Jacques est venu me voir et m’a demandé si j’étais prêt à revenir [l’an dernier], les gens me disaient: “pourquoi tu fais ça? Tu n’as rien à prouver”. Je leur disais: “Oui, j’ai quelque chose à prouver à moi-même et je pense que nos joueurs ont de quoi à prouver à eux-mêmes”. On a toujours de quoi à se prouver.» 

«Il fallait tout mettre sur la table et c’est ce que les gars ont réussi à faire, a-t-il poursuivi. C’était notre 90e match ensemble. On l’a fait, pièce par pièce. On a joué présence par présence. Pendant trois périodes.»







Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.