/portemonnaie/job
Navigation

Lobbyiste, un métier comme un autre?

Écoutez «On parle d’argent». Pour cet épisode, nous nous penchons sur le lobbyisme avec Michel Binette, président de l’Association Québécoise des Lobbyistes.

Lobbyiste, un métier comme un autre?
AgenceQMI

Coup d'oeil sur cet article

Écoutez On parle d’argent. Pour cet épisode, nous nous penchons sur le lobbyisme avec Michel Binette, président de l’Association québécoise des lobbyistes.

 

Le 1er octobre, les Québécois sont allés voter. La population a choisi un chemin politique.

Ensuite, la routine a repris son cours et les affaires gouvernementales aussi. Aux citoyens qui votent une fois tous les quatre ans se sont substitués les lobbyistes qui travaillent tous les jours pour influencer les décideurs politiques.

Ils le font pour des intérêts particuliers, de clients qui les plébiscitent.

En 2017, aux États-Unis, 3,37 milliards de dollars ont été dépensés pour des activités de lobby.

Considéré par certains comme une médiation naturelle et nécessaire aux grandes démocraties, le lobbyisme est règlementé au Québec, au Canada et aux États-Unis.

Un individu peut s’enregistrer en tant que lobbyiste et faire avancer les intérêts d’une industrie ou d’un groupe. 

Pourtant, de l’industrie pharmaceutique aux armes à feu en passant par le pétrole, le lobbyisme est souvent décrié pour son rôle néfaste allant à l’encontre des gens ordinaires qui subissent l’impact des décisions politiques.

On voit cette activité comme opaque et servant les puissants qui contournent ainsi la volonté du peuple cocufié malgré son vote sur l’autel de l’argent.

En réalité, en dehors des connaisseurs, peu d’entre nous savent expliquer le lobbyisme.

Hormis une intuition hostile justifiée par des scandales hautement médiatisés, on ne s’est pas arrêté sur cette profession qui souhaite devenir un métier comme les autres.

Comment fonctionne le lobbyisme? Pourquoi fait-on appel à ses procédés?

Pourquoi est-il nécessaire à l’économie et à la démocratie?

En fin de compte, n’est-ce qu’un moyen pour les grandes organisations de contourner la volonté populaire et d’imposer leur agenda?

Cliquez pour en savoir plus.

Téléchargez l’application QUB Radio pour recevoir nos podcasts.

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux