/misc
Navigation

Cet événement a également eu un impact social énorme, rappelle-t-il, «celui de créer une solidarité là où il n’y en avait peut-être pas».

Cet auteur publie un livre sur le sujet

Une histoire d’amour en marge du déluge

Louis-Marie Bouchard est géographe; il a écrit des ouvrages sur les collectivités régio­nales du Québec.

«On avait un objectif: mettre un toit sur la tête de tout le monde», explique Denis Landry de la Sécurité civile.

Le déluge | 20 ans plus tard

Indemniser de façon humaine

Denis Landry, directeur de la Direction du rétablissement et Éric Houde, directeur des opérations à la Sécurité civile.

La famille du journaliste de TVA Sports a été particulièrement frappée par le déluge du Saguenay, il y a 20 ans.

Le déluge | 20 ans plus tard

Un message très émouvant de Mikaël Lalancette

Mikaël Lalancette de TVA Sports

Les larmes aux yeux, Gaétane a raconté au Journal tout le malheur que le déluge du Saguenay a entraîné avec lui.

Le déluge | 20 ans plus tard

Près d’un siècle d’histoire submergé

Gaétane Simard tient une photo d’époque de sa maison dans laquelle se trouvait également sa boulangerie. La bâtisse a dû être démolie après le déluge.

Une ex-conseillère municipale a vu son immeuble de logements être emporté par les eaux.

Le déluge - 20 ans plus tard

«Un coup dur» à oublier

Le secteur du Bassin, à Chicoutimi, où se trouvait la petite maison blanche, a été le plus touché.

Les autorités étaient prêtes à faire face à la situation.

Le déluge | 20 ans plus tard

Des mesures d’urgence qui ont fait leurs preuves

Un camp pour les sinistrés pouvait accueillir provisoirement plusieurs centaines de victimes des inondations du Saguenay à la base militaire de Bagotville.

Les pilotes d’hélicoptères ont travaillé sans relâche lors de la mission de sauvetage du déluge au Saguenay.

Le déluge | 20 ans plus tard

Des héros qui étaient venus du ciel

Les hélicoptères de Bagotville ont survolé la région pendant trois semaines pour aider les sinistrés​. Le commandant Jean-François Gauvin (photo) a fait monter Le Journal dans son appareil afin de survoler la région qui a été dévastée il y a 20 ans.

Apprendre de la catastrophe

Claude
Villeneuve
Claude Villeneuve

Pearl Pearson a dû refaire sa vie et repartir à zéro à la suite du déluge.

Le déluge - 20 ans plus tard

Un univers qui s’écroule

Pearl Pearson

La cote de crue de la rivière Chicoutimi est à refaire, a appris Le Journal.

Le déluge – 20 ans plus tard

Une carte des zones inondables à refaire

Manon Perron et Jasmin Tremblay nous identifie jusqu’au l’eau est monte en 1996 lors du déluge.

Marcel Savoie, Chantal Paquette et Karl Robitaille, menaient l’expédition phare du camp de vacances Parcours Aventure Cap Jaseux près de Chicoutimi.

Le déluge - 20 ans plus tard

Ils sauvent douze jeunes d’une noyade certaine

«C’est arrivé soudainement. Ce phénomène météo-là s’est développé très vite. Pour des gens isolés en forêt, il n’y avait aucun moyen de le voir venir», mentionne le leader du groupe Marcel Savoie. Notre mésaventure a duré 36 heures».

Marcel Boivin attend toujours de l’aide du gouvernement 20 ans après le déluge du Saguenay.

Le déluge - 20 ans plus tard

«Révolté contre le gouvernement du Québec»

Marcel Boivin et sa femme, Laurette Pelletier, attendent toujours de l’aide du gouvernement.

L’ex-ministre Jacques Brassard était renversé par l’ampleur des dégâts causés par le déluge au Saguenay.

Le déluge - 20 ans plus tard

À pied d’œuvre pour les sinistrés

«C’est par hélicoptère qu’on pouvait voir quel dégât ça comportait, a mentionné Jacques Brassard. Les dégâts étaient immenses.» À gauche, l’homme d’affaires Pierre Péladeau s’était aussi rendu sur place. On le voit avec M. Brassard.

«Tu regardes ça et tu n’y crois pas», raconte, ému, l’ex-maire Claude Richard.

Le déluge - 20 ans plus tard

Sentiment d’impuissance devant la mort

C’est en fin de journée, le 20 juillet 1996, que le pire s’est produit à La Baie, lorsque la digue des Ha! Ha! a cédé. Les commerces, les maisons, les voitures, l’eau a tout emporté. «Tu regardes ça et tu n’y crois pas», raconte, ému, l’ex-maire Claude Richard.

«Tu es 30 ans avec une personne et tu la vois se noyer à 200 pieds de toi et tu es impuissant», raconte l’homme.

Le déluge | 20 ans plus tard

«Marqué au fer rouge»

M. Beaudin croit qu’il ne s’en remettra jamais.

Il est allé au secours de gens tombés au fond d’une profonde crevasse.

Le déluge | 20 ans plus tard

Il a sauvé 3 vies au péril de la sienne

Michel Tremblay et son fils ont secouru trois personnes dont le véhicule avait plongé dans une crevasse, le soir du déluge. Il est descendu dans le trou, risquant sa propre vie.

Les familles endeuillées de la Côte-Nord se sont senties abandonnées, alors que le déluge y a fait plus de victimes qu’au Saguenay.

Le déluge | 20 ans plus tard

La Côte-Nord y a aussi goûté

Lors du déluge, Thérèse Gagnon a perdu sa fille Carole, qui était enceinte, son gendre Éloi Méthot et sa petite-fille de 18 mois, Joanie.

Louis Champagne était témoin de l’impact qu’avait la radio auprès de la population.

Le déluge - 20 ans plus tard

Un point d’ancrage pour les sinistrés

Louis Champagne

Expositions, conférences, documentaires et activités spéciales seront au rendez-vous. Tour d’horizon.

Le déluge - 20 ans plus tard

Plusieurs activités pour se rappeler le déluge

Le Musée du Fjord

L’ex-premier ministre Lucien Bouchard n’en revenait pas de l’ampleur du désastre.

Le déluge - 20 ans plus tard

«J’étais désemparé»

Le premier ministre de l’époque, Lucien Bouchard, s’était rendu à L’Anse-Saint-Jean le 26 juillet 1996. On le voit en compagnie de Jacques Brassard, alors ministre, et de l’homme d’affaires Pierre Péladeau, aussi sur les lieux.

Elle n’a toujours pas oublié ses petits voisins morts ensevelis.

Le déluge - 20 ans plus tard

«C’était la fin du monde»

Guylaine Simard

«[La petite maison blanche], ça représente la résilience des Saguenéens», affirme Sylvain Genest.

Le déluge - 20 ans plus tard

Un symbole de courage

Sylvain Genest est le petit-fils de feu Jeanne d’Arc Lavoie Genest, qui était propriétaire­­ de la «petite maison blanche» lors du déluge de 1996. La résidence a ­ été transformée en musée en 2005.

Le Journal a revisité plusieurs lieux durement touchés pour en constater le nouveau visage.

Le déluge - 20 ans plus tard

Des lieux à rebâtir

Le déluge - 20 ans plus tard: Des lieux à rebâtir

La plus grosse opération de la Croix-Rouge à ce jour.

Le déluge - 20 ans plus tard

Intervention jamais vue au Québec

Claudie Laberge, directrice de la gestion des urgences pour l’organisation et citoyenne de Saguenay.

La météo est souvent la prémisse de toutes les conversations, mais cet été-là, le niveau de l’eau des rivières l’était tout autant.

Les 20 ans du déluge

La force de se relever

La force de se relever

Du 1er au 17 juillet 1996, 120,5 mm de pluie, soit l’équivalent de ce qui tombe normalement pour l’ensemble du mois, s’abat sur le Saguenay.

Le déluge du Saguenay

1 G$ de dégâts, 16 000 évacués

Déluge du Saguenay en 5 minutes

Le naufrage tragique du voilier le Belle-Isle a fait 3 victimes.

Le déluge | 20 ans plus tard

Un drame oublié

Le capitaine Guy Bégin et le couple Denis Samson et Hélène Racine sur le Belle-Isle devant Québec.
Loading