/finance/opinion/columnists
Navigation

Chroniques de Michel Girard

Michel Girard
Michel
Girard

Le mauvais calcul de la Caisse

Le PDG de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, lors de la conférence de presse soulignant le début de travaux du REM, en avril 2018.

Faire rouler le REM avec des trains indiens sous prétexte qu’ils coûtent moins cher que les trains fabriqués ici au Québec, quelle vision économique de courte vue de la part de la Caisse de dépôt et placement du Québec et de son PDG Michael Sabia, le grand manitou du REM.

[Lire la suite]

Un(e) PDG de 327 milliards

Michael Sabia part en février prochain

D’immenses défis à relever attendent la prochaine tête dirigeante de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Les embûches à surmonter seront nombreuses.

[Lire la suite]

Bilan mitigé de Michael Sabia à la tête de la Caisse

Michael Sabia lors de la conférence de presse, en mai, sur Otéra, où quatre dirigeants ont été limogés pour s’être placés en situation de conflits d’intérêts.

Du règne de Michael Sabia à la tête de la Caisse de dépôt et placement du Québec, je retiens l’excellente performance du portefeuille, l’internationalisation de la Caisse, l’achat de trains indiens pour le REM, la non-protection de RONA, la place des paradis fiscaux, la saga Otéra.

[Lire la suite]

Loading