/lifestyle/techno
Navigation

Faites de vos entraînements un jeu vidéo, voire une compétition multijoueur!

Vous voulez maintenir la forme tout en évitant la cohue des gyms et le froid de février? Voici pour vous!

Lorsque vous démarrez pour la première fois sur Zwift, votre attention est immédiatement attirée sur le monde virtuel, avec votre personnage (avatar) au centre à l’écran. Non seulement vous voyez-vous rouler, mais vous côtoyez d’autres personnes sur le parcours. Vous n’êtes plus seul. Vous pouvez interagir au sein d’une communauté mondiale, le tout en temps réel.
Lorsque vous démarrez pour la première fois sur Zwift, votre attention est immédiatement attirée sur le monde virtuel, avec votre personnage (avatar) au centre à l’écran. Non seulement vous voyez-vous rouler, mais vous côtoyez d’autres personnes sur le parcours. Vous n’êtes plus seul. Vous pouvez interagir au sein d’une communauté mondiale, le tout en temps réel.

Coup d'oeil sur cet article

Imaginez-vous seul à domicile à pédaler sur votre vélo stationnaire... mais réuni en réseau avec d’autres sportifs comme vous sur un circuit virtuel. 

Alors, là, vos entraînements prennent une tout autre dimension! 

On ne compte plus le nombre d’applications mobiles qui ont envahi l’univers des entraînements physiques et c’est sans compter toutes les montres intelligentes et autres gadgets qui mesurent rythme cardiaque et autres calories. 

Depuis peu, de petites sociétés technos ont poussé encore plus loin l’intégration sport et numérique, c'est-à-dire en jumelant vos entraînements physiques en solo en une activité réseau multijoueur. 

Concrètement, vous ne pédalez plus seul chez vous, mais avec des dizaines d’autres comme vous en ligne sur un parcours virtuel, peu importe où ils se trouvent sur la planète. 

Actuellement, des millions de dollars pleuvent sur ces jeunes pousses technos, comme Zwift qui vient d’en engranger quelque 120 pour développer leur plateforme dans des catégories autres que le vélo stationnaire en réseau, comme la course à pied, mais aussi dans les sports électroniques. 

1 million d’abonnés à Zwift 

Dans la réalité, cela produira des Tours de France virtuels où des athlètes montés sur leur vélo stationnaire connecté à la plateforme Zwift rivaliseront avec d’autres dans des courses retransmises en vidéo sur YouTube par exemple. 

Selon un article publié sur Techcrunch, le cofondateur de Zwift, Eric Min, dit qu’il y a présentement 200 groupes Zwift sur Facebook et des clients répartis dans une centaine de pays, dont en moyenne 300 groupes actifs par jour. 

À terme, celui-ci voit déjà des compétitions Zwift aux Olympiques! 

Combattre l’ennui et la sédentarité 

Délaissons les compétitions de haut niveau, les plateformes comme Zwift visent à offrir aux amateurs une alternative à l’entraînement solitaire et à la sédentarité qu’imposent les jeux vidéo. 

Les services comme Zwift impliquent que vous possédiez votre propre vélo que l’on pose sur un entraîneur numérique Zwift qui ensemble crée un vélo stationnaire connecté. 

Ce dernier enregistre vos statistiques et reproduit en temps réel le parcours avec les habituels faux plats, ascensions et descentes que vous pédaliez devant un écran d’ordinateur ou téléviseur. 

Le système proposé par Zwift est compatible macOS, iOS, Apple TV et Windows. Et un abonnement mensuel vient conclure le tout. 

Cher, cher  

Zwift espère que des fabricants tiers se lancent eux aussi dans la fabrication d’appareils d’entraînement connectés et compatibles pour élargir l’offre et faire baisser les prix. 

La société souhaite aussi diversifier les sports alors que le cyclisme occupe 98 % de ses activités et la course à pied, toute récente, le 2 % restant. 

Cela dit, s’équiper «à la Zwift» pour l’entraînement sur vélo stationnaire à domicile coûte cher, surtout si on ne dispose pas de l’équipement. Outre cette jeune société, des alternatives existent.  

Road Grand Tours 

Outre le maître incontesté Zwift, des concurrents pointent le nez avec des offres intéressantes comme Road Grand Tours (RGT) et son produit de cyclisme virtuel. 

Compatible macOS et Windows, l’application RGT et son utilisation sont sans frais.

L'essentiel pour l'utiliser.
L'essentiel pour l'utiliser.

Comme leur programme informatique est en développement (bêta), attendez-vous à en faire les frais et à faire un peu de bricolage pour arrimer votre équipement à votre ordinateur. 

RGT est un excellent point de départ pour ceux qui veulent s’y initier et une belle alternative aux abonnements sans frais de 30 jours comme le propose Zwift. 

 

TrainerRoad 

Pour les professionnels qui ne souhaitent qu’une chose – aller plus vite –, TrainerRoad (TR) se veut un ensemble tout-en-un pour une mise en forme complète comprenant des sessions d’entraînement structurées, une planification de course et un suivi analytique. 

Coût: 129 $US par an ou 15 $ par mois. 

Un mesureur de puissance.
Un mesureur de puissance.

TR nécessite l’achat d’un mesureur de puissance soit dans le pédalier, à la roue arrière ou autre système compatible avec l’application TR pour macOS, Windows, iOS ou Android.   

GoldenCheetah 

Entièrement gratuite, c’est l’une des portes d’entrée à recommander si vous vous lancez dans un entraînement cyclisme sur route. 

Les commentaires sur Golden Cheetah (GC) sont très bons au point de remplacer les alternatives payantes. 

Ici, pas d’avatars ni d’environnements virtuels, GC vous mesure sous l’effort et vous dresse un portrait en chiffres, données et autres graphiques. 

GC a acquis une solide communauté d’utilisateurs parmi lesquelles vous trouverez sans doute de nombreux sportifs en ligne. 

La plateforme GC est compatible macOS, Windows et même Linux.