/opinion/blogs/columnists
Navigation

La gauche Pineault-Caron

Les dérapages de certains anti-laïcité qui se disent de gauche font ombrage au mouvement progressiste en général...

POL-CONSEIL-NATIONAL-QUEBEC-SOLIDAIRE
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay Eve Torres

Coup d'oeil sur cet article

Jour après jour, on constate que les opposants au projet de loi sur la laïcité sont en train de perdre la raison...

La plus récente stupidité concernant le projet de loi 21 de la CAQ provient d’un groupe issu de la Fédération des femmes du Québec et qui se nomme «Pour une FFQ intersectionnelle».       

On rangera au rayon des mèmes imbéciles celui que ce groupe a publié le 20 avril dernier sur sa page Facebook et qui établit que « Le colonialisme était légal. Les pensionnats autochtones étaient légaux. L'esclavage était légal. L'Holocauste était légal. L'Apartheid était légal. La légalité est une question de pouvoir et non de justice. NON au Projet de loi 21! »       

Rien de moins.    

POL-CONSEIL-NATIONAL-QUEBEC-SOLIDAIRE
Caricature d'Ygreck

Holocauste, Apartheid, projet de loi 21... Enwaille toué chose!       

Et chaque fois que je constate une énormité du genre, je me dis que certains opposants au projet de loi sur la laïcité sont manifestement prêts à n’importe quoi pour en arriver à leurs fins.       

Qu’il n’y a plus de place aux débats, ou à l’argumentation.       

Car comment discuter, argumenter, débattre avec des gens qui usent d’une telle rhétorique? On dit quoi à ceux qui pensent, comme le maire de Hampstead, que le projet de loi 21 est une forme de nettoyage ethnique, mais sans fusils?       

On leur dit quoi à ces gens-là?       

C’est simple, on ne leur dit rien.       

C’est le degré zéro de toute conversation; le point Godwin, celui qui signifie que l’interlocuteur devant vous n’a plus d’arguments.      

La gauche Pineault-Caron  

Lors des débats sur le projet de loi 60 du Parti québécois, la «Charte», le témoignage des Pineault-Caron en avait fait sourire plus d’un. Pareille démesure est rapidement devenue virale, et consécration (de la bêtise), le tout a donné lieu à un sketch dans le Bye-Bye de fin d’année.      

Les opposants à la laïcité ont tôt fait de se servir du témoignage des Pineault-Caron pour que celui-ci rejaillisse le plus possible sur l’ensemble de ceux qui appuyaient la laïcité.       

POL-CONSEIL-NATIONAL-QUEBEC-SOLIDAIRE
PHOTO COURTOISIE

Dans L’Actualité en janvier 2014, Jérôme Lussier avait commenté le témoignage tordu des Pineault-Caron sous l’angle des Lumières versus le Moyen-Âge.       

Bien entendu, les Pineault-Caron étant indignes descendants d’une vision moyenâgeuse du monde... mais heureusement, les anti-chartistes, dignes représentants de la pensée libérale issue des Lumières, étant là pour insuffler de la hauteur dans le débat.       

Bien sûr, le propos de Lussier était plus nuancé, mais je caricature à peine sur le fond.       

Aujourd’hui, à la lumière des dérapages des anti-projet-de-loi-21-de-la-méchante-CAQ-raciste-xénophobe, on a l’impression qu’un virage à 180 degrés s’est opéré.      

Désormais, quand des groupes de «gauche» comme Pour une FFQ intersectionnelle en appellent à manifester avec les intégristes Charkaoui et Elmenyawi, on comprend qu’une certaine gauche ne rechigne pas à puiser dans l’idéologie moyenâgeuse (et à s’associer avec ceux qui la représente) pour combattre le PL 21.       

On pourra ajouter cette bêtise sans nom de la Commission canadienne des droits de la personne (CCDP) qui emprunte aux affiches de cette manifestation organisée par ces mêmes intégristes religieux, au cours de laquelle les organisateurs distribuaient des voiles pour fillettes... Incidemment, la CCDP qui illustrera son rapport annuel d’une image de fillette voilée, participant à ladite manifestation.       

POL-CONSEIL-NATIONAL-QUEBEC-SOLIDAIRE
Caricature d'Ygreck

Le magazine Marianne a récemment résumé de façon pertinente, non complaisante, ce qui se passe actuellement au Québec alors que l’on discute de laïcité :       

«Le gouvernement du Québec a décidé d'adopter une loi imposant la neutralité des fonctionnaires. Au pays du multiculturalisme, cette initiative majeure a donné naissance à une drôle de coalition, qui ne recule devant rien pour faire capoter le projet. Ce qui souligne en creux la fracture entre le Canada multiculturaliste et le Québec francophone.»       

Cette coalition qui est prête à tout pour faire dérailler la laïcité au Québec? Les intégristes religieux, la gauche québécoise représentée au parlement par Québec solidaire et les libéraux multiculturalistes.       

À lire absolument ce texte, long, documenté, du Marianne. Visiblement, on a très bien saisi ce qui se passe ici...      

On pourrait y ajouter que beaucoup de gens, dont le cœur porte à gauche, sont soit favorables à la laïcité, ou, dans le cas de bien d’autres qui sont très critiques du PL 21, sont tout simplement dégoûtés par ce que les plus bruyants opposants à la laïcité, ces Pineault-Caron de la gauche, qui s’accaparent de cette étiquette, font au mouvement de gauche en général.