/en5minute
Navigation

La Lune rétrécit en provoquant des séismes

La Lune rétrécit en provoquant des séismes
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Lune se rétrécit, et ce phénomène causerait des «tremblements de Lune», selon les experts de la NASA.  

«La Lune se rétrécit à mesure que son intérieur se refroidit. Elle a perdu plus de 50 mètres de profondeur au cours des dernières centaines de millions d’années», indique un communiqué de presse de la NASA publié lundi.    

 

 

«Un peu comme un raisin qui se met à rapetisser et dont la taille est réduite. Mais contrairement à la peau souple d’un raisin, la croûte de surface de la Lune est cassante. Elle se déchire alors que la Lune se rétrécit, formant ainsi des failles qui se chevauchent et qui poussent une partie de la croûte sur une partie voisine», a poursuivi la NASA.   

La NASA vient de recevoir les preuves qui confirment que «ces failles sont toujours actives et risquent de produire des tremblements de Lune, alors que l’astre continue de se refroidir et de rétrécir progressivement», a déclaré le scientifique principal Thomas Watters, en collaboration avec le Centre d’études sur la terre et la planète au Smithsonian’s National Air and Space.    

  

 

M. Watters a déclaré que certains des tremblements de terre «peuvent être assez forts», pouvant aller jusqu’à une magnitude de 5.    

À titre de comparaison, un séisme de magnitude 2,5 à 5,5 est «souvent ressenti, mais ne cause que des dégâts mineurs», selon le programme UPSeis de la Michigan Technological University. Un séisme de magnitude 5,5 à 6,0 peut provoquer «de légers dégâts aux bâtiments et autres structures».    

Les tremblements de Lune ont été enregistrés après que les astronautes aient placé des sismomètres – les instruments qui mesurent les tremblements de terre – lors des missions Apollo 11, 12, 14, 15 et 16, a annoncé la NASA.   

 

La Lune rétrécit en provoquant des séismes
AFP

 

«Le sismomètre Apollo 11 n’a fonctionné que pendant trois semaines, mais les quatre restants ont enregistré 28 séismes peu profonds – le type que ces failles devraient produire – de 1969 à 1977», indique le communiqué.    

Selon la NASA, ces «tremblements de Lune» allaient de magnitude de 2 à 5.    

La NASA a déclaré que la Lune n’était pas la seule partie de notre système solaire à «rétrécir avec l’âge», la planète Mercure ayant rétréci plus que la Lune.