/news/transports
Navigation

Sept-Îles: le prolongement de la route 138, enjeu électoral?

Coup d'oeil sur cet article

SEPT-ÎLES | La Côte-Nord veut frapper un grand coup dans le dossier de la route 138 avec la visite du ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, sur la Côte-Nord, le 23 janvier. 

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, et plusieurs élus de la Côte-Nord lui demanderont un engagement ferme au sujet du prolongement de la route 138 vers la Basse-Côte-Nord. 

M. Porlier tente de convaincre des élus du Labrador de se joindre à eux pour faire pression sur le gouvernement fédéral afin de faire de ce projet un enjeu électoral. 

Le prolongement de la route 138 est important pour le développement économique de la Côte-Nord, selon le maire. La sécurité du public est aussi en jeu considérant la situation des citoyens de la Basse-Côte-Nord qui circulent en motoneige entre les communautés, ce qui entraîne des situations dangereuses et parfois mortelles. 

«Il y a vraiment un consensus élargi de dire: ‘’il faut terminer cette route-là enfin’’. Vous savez, pendant la période des fêtes cette année, il y a eu encore des décès sur la Basse-Côte-Nord. Des gens avec leur motoneige qui ont défoncé les rivières. Il faut arrêter d’accepter ça.» 

Environ 360 kilomètres de route restent à construire pour relier entre elles toutes les communautés de la Basse-Côte-Nord.