/news/health
Navigation

Les enfants particulièrement vulnérables à la grippe cette année

Coup d'oeil sur cet article

Les enfants et les adolescents sont disproportionnellement affectés par la grippe cette année comparativement à leurs ainés, tant au Canada qu'aux États-Unis, montrent les données des agences de la santé.

Depuis le début de la saison de la grippe, amorcée officiellement le 26 août, pas moins de 13 796 cas de grippe avaient été confirmés en laboratoire au pays en date du 29 décembre, selon des données dévoilées lundi par l'Agence de la santé publique du Canada. Pratiquement toutes sont de type A, avec une importante prédominance de la souche H1N1. Celle-ci représente 94 % des 6 007 virus de la grippe A dont le sous-type a été identifié.

Cette souche de grippe a tendance à moins affecter les personnes âgées que la souche H3N2, qui était prédominante au pays ces dernières années. Cependant, les enfants sont plus touchés par la H1N1, puisqu'ils n'ont pas développé de défenses immunitaires face à ce virus, contrairement à leurs ainés, a expliqué Dre Michelle Murti, de la Santé publique de l'Ontario, au «Globe and Mail».

Parmi les 11 531 cas de grippe confirmés en laboratoire qui ont fait l'objet d'une analyse détaillée depuis le début de la saison, 2530 concernent des enfants de 0 à 4 ans et 2172 les jeunes de 5 à 19 ans. C'est donc dire que les 19 ans et moins représentent un peu plus de deux cas de grippe sur cinq au pays.

À ce jour, 1046 hospitalisations ont été recensées au pays en raison de la grippe et 24 décès ont été signalés. Du nombre, 414 hospitalisations concernent des jeunes de 16 ans et moins, tandis que cinq enfants ont perdu la vie en raison de la grippe.

Les 0-4 ans ont un taux d'hospitalisation pour des symptômes de grippe de 37,82 pour 100 000 habitants, de loin le plus élevé au pays. Les ainés de 65 ans et plus suivent avec un taux de 25,15 hospitalisations par 100 000 habitants.

Les enfants américains n'échappent pas plus à la grippe cette année. Selon les Centres pour la prévention et le contrôle des maladies, 13 enfants ont perdu la vie chez nos voisins du sud en raison de complications lié à l'influenza, tandis que le taux d'hospitalisation est particulièrement élevé chez les 0-4 ans.