/sports/hockey
Navigation

Les Predators comptent profiter de l’avantage de la patinoire

Les Predators comptent profiter de l’avantage de la patinoire
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Predators de Nashville sont de retour à la maison, prêts à sortir les dents, vendredi soir, pour le cinquième match de leur série face aux Stars de Dallas. 

«C’est un duel au meilleur de trois parties et nous avons l’avantage de la patinoire, a indiqué l’attaquant des Predators Ryan Johansen. Nous serons de retour à la maison, nous profitons d’un peu de repos et nous irons au match en faisant ce que nous avons à faire.» 

Chose certaine, la formation de Nashville devra être plus disciplinée qu’au quatrième match perdu par le pointage de 5 à 1, mercredi soir, à Dallas. Les Stars ont alors marqué quatre buts sans réplique en première période, dont trois en supériorité numérique. 

«Ils ont marqué deux buts en supériorité numérique, un à forces égales et un autre en supériorité numérique, avait ainsi résumé sèchement l’entraîneur-chef Peter Laviolette, pour entamer son point de presse, quand on lui a demandé d’expliquer le mauvais début de match des Predators. C’est ce qui est arrivé. Nous avons visité le banc des pénalités et ils ont marqué trois fois sur le jeu de puissance.» 

Les Predators comptent profiter de l’avantage de la patinoire
AFP

Deux vétérans de retour? 

En profitant de deux journées de congé, les Predators pourraient par ailleurs avoir la chance de compter sur le retour de deux vétérans à l’attaque. 

Boyle, qui a subi une appendicectomie, et Simmonds, touché au bas du corps, ont été limités à respectivement un et deux matchs depuis le début de la série. 

Lors du premier match face aux Stars, le 10 avril, Boyle avait d’ailleurs contribué à l’un des deux buts des siens dans une défaite 3 à 2 subie à Nashville. Il avait effectivement récolté une mention d’aide sur un but de P.K. Subban en troisième période. 

L’ajout de Boyle et celui de Simmonds pourraient rendre de précieux services aux Predators, eux qui comptent respectivement 112 et 44 matchs d’expérience en séries éliminatoires dans la Ligue nationale de hockey.