/sports/others
Navigation

Les Raptors en... pendjabi

Les Raptors en... pendjabi
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La NBA fait d’énormes efforts pour rendre ses matchs accessibles partout dans le monde. Dans cette optique, elle a mandaté les Canadiens Parminder Singh et Preet Randhawa pour effectuer la description des matchs de la finale en... pendjabi.

Ainsi, la quatrième partie de la série entre les Raptors de Toronto et les Warriors de Golden State, vendredi, a été la première en finale à être offerte dans cette langue, parlée par environ 100 millions de personnes dans le monde. 

«C’est incroyable, je ne peux même pas trouver les mots pour expliquer mes émotions», a dit Singh au réseau Global News, dimanche. 

Les partisans intéressés peuvent visionner les matchs sur le service de diffusion NBA League Pass. 

La NBA a annoncé au mois de décembre qu’elle allait présenter un premier match en Inde. Les Pacers de l’Indiana et les Kings de Sacramento croiseront donc le fer à Mumbai, au mois d’octobre.