/opinion/columnists
Navigation

Chroniques de Gilles Proulx

Gilles Proulx
Gilles
Proulx

Aimable baboune

Le personnage d’Éric Lapointe nous montre bien que, pour se faire aimer du Québec, il est inutile de se donner des crampes aux joues à force de sourire comme certains politiciens se croient obligés de le faire.

[Lire la suite]

Vous me décevez, Madame Roy!

Chère ministre Nathalie Roy, je sais que Pâques approche et que Jésus nous enseigne à tendre l’autre joue. Cela n’excuse pas votre inaction devant ces commerces qui bafouent sans vergogne la Loi 101 (ou ce qui en reste) et qui n’ont que du mépris envers le Québec.

[Lire la suite]

Les étoiles et la «bouette»

Pendant que l’astronaute David Saint-Jacques valse en orbite autour de la Terre, ses compatriotes, au ras du sol, croulent sous le fardeau des injures. Je l’envie de se trouver là-haut dans une base spatiale qui témoigne du génie de notre espèce plutôt qu’ici-bas, à essuyer les crachats de fanatiques et de têtes ratatinées à nous désespérer du genre humain !

[Lire la suite]

Loading