/misc
Navigation

Le mandat de trop

<b>Régis Labeaume</b><br /><i>Maire de Québec</i>

Lettre du chef de l’opposition officielle de la ville de Québec.

[Lire la suite]

Landry, ce patron d’exception

Hubert Bolduc (à droite) se rendant aux funérailles de Bernard Landry en compagnie de l’ancien ministre Gilles Baril.

Dans les heures et les jours qui ont suivi l’annonce du décès de Bernard Landry, je me suis employé, en ma qualité d’ancien attaché de presse de ce grand patriote, à multiplier les entrevues médiatiques pour rappeler combien il avait été un serviteur de l’État exemplaire et un remarquable premier ministre. Mon devoir moral. Mais ce faisant, je me suis privé de lui rendre personnellement hommage en illustrant combien il avait défini qui je suis, déterminé ma trajectoire et changé ma vie.

[Lire la suite]

Nous nous souvenons

BernardLandry-LaGuilde

Le Québec a rendu hommage cette semaine à un grand serviteur de l’État : le premier ministre Bernard Landry. Je suis l’un des cofondateurs de La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec, la plus grande coopérative au monde dans ce secteur. J’étais au Club Soda le 10 novembre dernier lorsque nous avons gardé une minute de silence à la mémoire de ce visionnaire qui a permis l’essor du jeu vidéo au Québec.

[Lire la suite]

Loading