/qubradio
Navigation

Propos controversés: Luc Lavoie doit s'excuser «en bonne et due forme», selon le ministre Jolin-Barrette

Propos controversés: Luc Lavoie doit s'excuser «en bonne et due forme», selon le ministre Jolin-Barrette
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre Simon Jolin-Barrette a répondu au chroniqueur politique Luc Lavoie qui a fait un parallèle entre l’élection d’Adolf Hitler et celle de François Legault, jeudi, sur les ondes du 98,5 FM. Il lui a demandé de présenter des excuses «en bonne et due forme». 

«Ça n’a pas de bon sens ce que M. Lavoie a lancé le ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion à l’émission Dutrizac de 6 à 9 de QUB radio, vendredi matin. 

«C’est complètement inapproprié», a ajouté celui qui a déposé jeudi, à l'Assemblée nationale, le projet de loi sur la laïcité. 

Le cabinet de François Legault a dénoncé jeudi les «propos inacceptables et injurieux» tenus par l’analyste politique dans l’émission Drainville PM

«Jeudi après-midi, quelques heures après le dépôt du projet de loi 21 sur la laïcité de l’État, Luc Lavoie a fait un dangereux parallèle entre l’élection d’Adolf Hitler et celle de François Legault, allant même jusqu’à comparer la plateforme électorale de la CAQ avec le manifeste Mein Kampf d’Adolf Hitler», a déclaré le bureau du premier ministre. 

Au micro de Benoit Dutrizac, M. Jolin-Barrette a reproché à l’analyste politique de ne pas avoir utilisé sa tribune de manière responsable, sachant que de tels propos allaient «faire réagir». 

«Honnêtement, lorsqu’on est un animateur de radio – vous le savez – ou quand on est un politicien, on a une responsabilité. Surtout dans un dossier aussi sensible que la laïcité. La tenue de tels propos doit être dénoncée», a dit le jeune ministre. 

Des excuses insuffisantes

Le chroniqueur s’est défendu jeudi sur la page Facebook du 98,5 FM, disant regretter que certaines personnes aient pu mal interpréter ses propos. «Je suis peiné qu’on dise que j’ai comparé François Legault à Hitler, ce qui n’était évidemment aucunement le cas», a-t-il indiqué. 

Les excuses de M. Lavoie ne satisfont pas le ministre Jolin-Barrette, qui demande au chroniqueur Luc Lavoie «de se rétracter et de s’excuser», ajoutant que la tenue de tels propos «ne lui fait pas honneur». 

«Actuellement, les excuses de M. Lavoie ne satisfont pas le premier ministre du Québec, a insisté Simon Jolin-Barrette. Il doit y avoir rétractation d’une manière beaucoup plus affirmative de la part de M. Lavoie et des excuses.» 

«On demande à M. Lajoie de faire des excuses en bonne et due forme et de prendre toute la mesure des propos qu’il a tenus et qui étaient complètement inappropriés», a conclu l’élu caquiste. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions