/entertainment/tv
Navigation

«Pilote Académie», la télé en mode écolo

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La quatrième saison de «Pilote Académie en virage vert», diffusée à compter du 20 avril à TVA, a été lancée, mercredi soir, en présence de plusieurs acteurs de la lutte aux changements climatiques et pour la promotion des véhicules électrique.

L’émission, désormais présentée par Patrick Benoît, invite des personnalités à se lancer un défi sur un circuit de course, au volant de véhicules électriques.

«On reprend essentiellement la formule gagnante des saisons précédentes, a indiqué l’animateur. J’y ajoute ma couleur, mais on reste vert. Je mets les invités en valeur, je leur donne quelques conseils de pilotage et, ensuite, je les laisse s’amuser. Des gens qui s’amusent, ça donne toujours des bons moments.»

En plus de la compétition, l’émission présente trois chroniques différentes : «Le Guide de l’auto» met en lumière une voiture électrique; Martin Carli anime une capsule du bon électromobiliste et la dernière montre des images du «road trip» électrique en Gaspésie, que des gagnants ont pu faire, l’an passé, à bord d’une Tesla model S.

Parmi les duos de cette saison, Sylvain Marcel va se mesurer à P-A Méthot, Patrick Robitalle va rouler face à Patrick Drolet et Marianne Fortier tentera de dépasser Juliette Gosselin.

Le producteur de l’émission, Luke Bélanger, aime dire que «"Pilote Académie" est la seule émission sans émission, 100 % rechargeable et écologique.» Il peut d’ailleurs compter sur le partenariat de Québecor Environnement dans sa promotion des véhicules électriques et écologiques.

«Le Québec a toujours été un peu avant-gardiste, mais soyons-le encore plus. Je pense que le Québec a tous les outils pour montrer la voie et poursuivre, avec d’autres pays, son engagement dans la promotion des véhicules électriques. Je suis aussi heureux de constater qu’à l’intérieur de Québecor, ce message prend de plus en plus d’envergure», s'est d'ailleurs réjoui le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, qui a assisté au lancement.

Un plateau exemplaire

Non seulement «Pilote Académie» présente un contenu à saveur écologique, mais le plateau de tournage est aussi exemplaire en matière de responsabilité face à l’environnement.

«C’est la première fois que j’étais confronté à un plateau écoresponsable, s’est félicité le comédien Lou-Pascal Tremblay, qui affrontera son ami Antoine Olivier Pilon sur le circuit. C’est le fun d’être rendu à ce stade-là, et ça va jusque dans les détails. Ils utilisent, par exemple, du maquillage bio et ils donnent des spaghettis durs pour brasser son café. J’ai réalisé que cette production avait compris quelque chose que les autres plateaux de tournage devraient également assimiler.»