/news/currentevents
Navigation

Sécurité des piétons montréalais: le bilan le plus meurtrier des cinq dernières années

Accident mortel
MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’année 2018 a été la plus meurtrière depuis 2013 pour les piétons à Montréal.

Mercredi avant-midi, une personne circulant à pied sur la voie publique a été happée mortellement par un véhicule lourd à l’angle de l’avenue Atwater et de la rue Tupper, à deux pas de la Place Alexis-Nihon.

Selon ce que le «24 Heures» a recensé, il s’agirait du 17e piéton à perdre la vie après une collision impliquant un véhicule dans la métropole québécoise.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) n’a pas été en mesure de valider le nombre de piétons tués à Montréal au cours de la dernière année.

En octobre dernier, le SPVM a toutefois affirmé avoir enregistré 16 collisions mortelles impliquant un piéton à Montréal, soit le bilan le plus meurtrier depuis 2013.

D'après la police de Montréal, le camion-benne circulait vers l’ouest sur la rue Tupper et le chauffeur aurait effectué un virage à gauche sur l’avenue Atwater au moment où la victime traversait l’intersection à pied.

Le chauffeur n’aurait pas vu le piéton et ce dernier n’a eu aucune chance. En début d’après-midi, la victime n’avait toujours pas été identifiée.

Le chauffeur du poids lourd n’a pas été blessé, mais a subi un choc nerveux.

Une «tragédie»

Selon la porte-parole de Piétons Québec, Jeanne Robin, la situation est extrêmement préoccupante.

«Cette hausse est probablement due aux faits qu’il y a plus de véhicules sur les routes qui font plus de kilomètres et au fait qu’on utilise de plus gros véhicules aussi. Les collisions font donc des dommages plus importants», a expliqué Mme Robin.

Cette dernière affirme aussi que le vieillissement de la population met plus de personnes âgées à risque. Près de 58 % des piétons happés sont âgés de 65 ans et plus.

«Pour éviter d’autres accidents, il faut aussi mettre les intersections plus sécuritaires et ralentir la vitesse des véhicules. Le but est de limiter l’exposition des usagers vulnérable», a soutenu Jeanne Robin.

Environ 43% des collisions mortelles impliquant un piéton et un véhicule lourd surviennent lors d'une manœuvre de virage à gauche, selon Piétons Québec. L’organisme suggère donc aux villes de revoir leur signalisation de certaines intersections en fonction de cette statistique.

- Avec la collaboration de Maxime Deland, Agence QMI.

Nombre de collisions mortelles impliquant un piéton à Montréal

  • 2018 : 17*
  • 2017 : 15
  • 2016 : 15
  • 2015 : 11
  • 2014 : 13
  • 2013 : 12
  • 2012 : 18
  • 2011 : 18
  • 2010 : 19
  • 2009 : 20

* Au minimum, selon le recensement du «24 Heures», en date du 12 décembre 2018.