/lifestyle/techno
Navigation

Voici la meilleure façon de naviguer le Web incognito

Working on laptop
DragonImages - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Si vous vous croyez protégé en utilisant le mode de navigation privée, détrompez-vous, il n’offre tout au plus qu’une faible protection et un faux sentiment de sécurité. 

À la place, utilisez la technique de compartimentage qui exige deux logiciels de navigation Web et un peu de discipline. 

Si la confidentialité sur le Web vous préoccupe, alors cet article est pour vous. 

Il explique ici la meilleure méthode pour naviguer sur Internet tout en laissant le moins de traces possible. 

Celle-ci n’exige l’utilisation que de deux navigateurs Web et le respect d’une bonne ligne de conduite. 

L’ennui avec le mode de navigation privée de votre navigateur est qu’il ne bloque que les traces de votre activité en ligne sur votre ordinateur, mais sur le Web, vous êtes aussi visible qu’un lampadaire allumé toute la nuit. 

Même en passant par une connexion en réseau virtuel privé (VPN), les propriétaires de sites Web voient exactement ce que vous faites. 

Et ce ne sont pas non plus les petites extensions de blocage publicitaire et de témoins (cookies) qui effaceront votre visibilité Web. 

Que faire pour protéger votre vie privée ? Compartimentez vos navigations ! 

Deux navigateurs valent mieux qu’un 

Pour vous et moi, le compartimentage de navigation est considéré comme la meilleure technique à ce jour pour utiliser le meilleur des services Web tout en réduisant au strict minimum – voire à néant – nos traces sur Internet. 

Pour ce faire, il vous faut deux navigateurs: un premier pour vos comptes en ligne et un second pour tout le reste. 

Pourquoi le compartimentage fonctionne? Parce que les navigateurs dans votre ordinateur sont indépendants les uns des autres. 

En d’autres mots, ceux-ci ne s’échangent aucune donnée. 

De la sorte, vous divisez pour mieux régner! 

Votre navigateur « compte » 

Au lieu de choisir au hasard un de vos navigateurs pour vos activités Web, attribuez-leur une utilisation spécifique. 

Commençons par celui qui sera utilisé pour accéder à tous vos comptes bancaires, transactions boursières, de messagerie Web, de magasinage en ligne, d’entreprise, de travail, Netflix, etc. 

Du moment que c’est un site Web qui exige un identifiant et un mot de passe, celui-ci ne sera géré que par ce navigateur «comptes». 

Quel navigateur choisir pour vos comptes ? 

Comme navigateur pour vos comptes, on suggère Safari d’Apple ou Bing de Microsoft, ceux-ci intègrent de solides protections de confidentialité. 

Oubliez Chrome dont la seule fonction est de connaître tout ce que vous faites sur le Web. 

Il est primordial de ne jamais utiliser ce navigateur «comptes» pour d’autres usages Web.  

  • Supprimez-y d’abord tout l’historique et les témoins-cookies pour le nettoyer de votre passé de navigation. 
  • Ne conservez dans la barre des signets que les liens bancaires et autres comptes en ligne mentionnés plus haut et supprimez tous les autres. 
  • Et si vous avez besoin d’un moteur de recherche, placez dans la barre celui de DuckDuckGo.com qui est reconnu pour ne pas pister, sans oublier d’en faire le moteur de recherche par défaut.  

Votre navigateur «comptes» est maintenant configuré. 

Votre navigateur privé de tous les jours 

Pour tout le reste du Web, votre second navigateur servira de moteur de recherche ainsi que pour toutes les autres activités. 

On recommande Firefox parce qu’il offre de nombreuses protections intégrées et des extensions faciles à ajouter. 

Ce qui en fera votre navigateur le plus sûr pour les activités Web. 

Voici comment le configurer.  

  • D’abord, nettoyez-le en supprimant tous les témoins, les signets enregistrés et l’historique. 
  • Dans les préférences, à l’onglet Général, faites de Firefox votre navigateur par défaut. De la sorte, si vous cliquez sur un lien dans un courriel, celui-ci s’ouvrira dans votre navigateur privé. 
  • Sous l’onglet Vie privée et sécurité, section Blocage de contenu, sélectionnez Strict pour bloquer tous les traqueurs (témoins) détectés par Firefox. 
  • Sous Historique, cochez Ne jamais conserver l’historique. Même si vous ne voyez pas l’habituelle fenêtre de navigation privée avec le petit masque violet en haut, cela revient à être en permanence en mode de navigation privée. 
  • Ensuite, les extensions. Installez uBlock Origin pour stopper tous les témoins pisteurs, publicitaires et malveillants. 
  • Également HTTPS Everywhere de l’organisation Electronic Frontier Foundation qui oblige votre navigateur privé à demander et à utiliser la version chiffrée des sites Web. 
  • Et dernière extension, Cookie AutoDelete pour supprimer a utomatiquement tous les témoins internes ou de tierces parties après chaque session de navigation.  

Enfin, prenez l’habitude de ne jamais l’utiliser pour vos connexions sécurisées et comptes (identifiants, mots de passe). 

Oups, le VPN 

Attention, si vous voulez entièrement cacher vos activités en ligne de votre fournisseur de services Internet, l’utilisation d’un réseau virtuel privé s’impose. 

Choisissez le vôtre en vous abonnant à un service qui offre à la fois une application VPN pour votre ordinateur et votre appareil mobile. 

Évitez les versions gratuites. 

L’expert en sécurité Sven Taylor détaille en long et en large les meilleurs. Détails ici.  

Et pour votre téléphone... 

En cloisonnant vos activités Web entre deux navigateurs, vous obtiendrez le maximum d’anonymat sans perdre le côté pratique des services connectés en ligne. 

Avec votre navigateur privé, il sera pratiquement impossible de vous identifier et de suivre vos activités Web. 

Pour votre téléphone intelligent ou votre tablette, la même recette s’impose : deux navigateurs.